14/11/2017 22:52
Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a souligné les orientations de coopération pour l'Asie de l'Est lors du 12ème Sommet de l'Asie de l'Est (EAS 12) avec huit pays partenaires à Manille, aux Philippines, le 14 novembre, dans le cadre du 31e Sommet de l'ASEAN et réunions connexes.
Le Premier ministre vietnamien a indiqué que l’ASEAN et d'autres pays du monde font face à de nombreux défis, notamment le terrorisme, l'extrémisme violent, la prolifération nucléaire, la cybersécurité et la sécurité maritime. Il a exprimé ses préoccupations concernant la situation en péninsule coréenne, en particulier les récents essais de missiles balistiques et nucléaires de la République populaire démocratique de Corée, qui menacent la paix et la stabilité dans la région.

 

Dans ce contexte, le Premier ministre a exhorté les parties concernées à intensifier les dialogues et la coopération grammatique, construire une architecture régionale ouverte, équilibrée, transparente et fondée sur des règles; promouvoir le rôle de l’EAS dans le règlement des problèmes régionaux. Il a félicité l’EAS qui fait de la coopération maritime un nouveau domaine prioritaire.

En ce qui concerne la question de la Mer Orientale, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a réitéré la position de l'ASEAN, notamment les principes soulevés dans le Communiqué conjoint de la 50e réunion des ministres des Affaires étrangères de l'ASEAN en août 2017 comprenant l’assurance de la sécurité et de la liberté de navigation maritime et aérienne en Mer Orientale, le règlement des différends par des mesures pacifiques conformes au droit international, y compris la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982 (UNCLOS), le non recours à la force et la non militarisation, le respect des processus juridiques et diplomatiques, et la mise en œuvre complète et sérieuse de la Déclaration sur la conduite des parties en mer Orientale l'Est (DOC) pour parvenir  prochainement à un Code de conduite en mer Orientale (COC).

Le Premier ministre vietnamien a salué l'adoption par l'ASEAN et la Chine d'un cadre pour le COC en août dernier et a souligné la nécessité de promouvoir des négociations pour un COC réalisable et juridiquement contraignant conformément au droit international, y compris l’UNCLOS pour maintenir la paix et la stabilité durable et à long terme en Merr Orientale.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phu Photo : Ng-Hg/CMVN/CVN

Lors du sommet, les pays ont discuté des questions stratégiques concernant la politique, la sécurité et le développement économique dans la région. Ils ont convenu de promouvoir la coopération dans divers domaines et d'accroître le rôle du sommet, en particulier dans la formation d'une architecture régionale ouverte, équilibrée, transparente et fondée sur des règles.

Les dirigeants sont convenus de compléter la coopération maritime en tant que nouveau domaine prioritaire de l’EAS afin de renforcer la collaboration en matière de partage d'informations, de recherche scientifique et de protection de l'environnement marin et de faire face aux défis de sécurité non traditionnels en mer comme la criminalité, la pollution maritime et les accidents de navigation. Ils ont appelé les pays à renforcer la coopération pour faire face aux défis tels que le terrorisme, l'extrémisme, les questions transfrontalières, la cybersécurité, la traite des êtres humains et le changement climatique.

Les dirigeants ont échangé leurs points de vue sur les questions régionales et internationales et ont exprimé leurs préoccupations concernant les évolutions récentes en péninsule coréenne, en mer Orientale et à l'État de Rakhine du Myanmar. Lors de l'événement, les dirigeants ont convenu d'adopter des déclarations sur la lutte contre le blanchiment d'argent et la lutte contre le financement du terrorisme, contre la propagation du terrorisme et des armes chimiques et la coopération pour réduire la pauvreté.

L'EAS rassemble dix membres de l'ASEAN (Brunei, Cambodge, Indonésie, Laos, Malaisie, Myanmar, Philippines, Singapour, Thaïlande et Vietnam) et les partenaires que sont l’Australie, la Chine, l’Inde, le Japon, la République de Corée, la Nouvelle Zélande, la Russie et les États-Unis.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un plan quadriennal pour élargir le public francophone

Tourisme fluvial : la Colombie veut acquérir des expériences de Can Tho La Colombie souhaite coopérer avec la ville de Cân Tho dans le développement du tourisme fluvial dont le modèle de marché flottant de Cai Rang. C’est ce qu’a exprimé Claudia Liliana Zambrano Naranjo, chargé d’affaires de la Colombie au Vietnam, mercredi 22 novembre dans la ville.