14/11/2017 17:28
Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc et des dirigeants du Cambodge, du Laos, du Myanmar, de Thaïlande et du Japon, ont participé au 9e Sommet Mékong - Japon qui a eu lieu le 13 novembre à Manille, aux Philippines.
>>Mesures pour l'exploitation durable des ressources en eau du Mékong
>>
Les crues, un don de la nature pour le delta du Mékong


Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc (premier à droite) et les dirigeants participant au 9e Sommet Mékong - Japon, le 13 novembre à Manille.
Photo : Thông Nhât/VNA/CVN

Le chef du gouvernement vietnamien a affirmé l’efficacité et l’importance de la coopération Mékong - Japon dans la région, avant de remercier le gouvernement et le peuple japonais pour leurs aides accordées aux pays du bassin du Mékong, y compris le Vietnam. Il a ​insisté sur la nécessité de soutenir les pays du bassin du Mékong dans le développement de l’industrie et de l’agriculture high-tech, l’amélioration de la qualité des ressources humaines, la construction des infrastructures de haute qualité, l’intensification de la connectivité régionale, le renouvellement du modèle de développement, ainsi que dans la protection de l’environnement, la gestion et l’utilisation de manière durable des ressources en eau du Mékong.

Les participants ont évalué les résultats de la mise en œuvre de la Stratégie de Tokyo 2015, y compris un plan d’action de la Stratégie de Tokyo 2015, l’Initiative de connectivité Mékong - Japon et une "Vision de développement industriel du Mékong".

Les pays du bassin du Mékong ont tenu en haute estime les contributions du Japon à l’intensification de la coopération sous-régionale. Ils ont apprécié l’engagement du Japon ​sur le «partenariat pour les infrastructures durables» et l’«Initiative de coopération dans le développement des ressources humaines pour l'industrie».

Les dirigeants ont convenu de renforcer la coopération Mékong - Japon dans l’économie et l’industrie. Ils ont également ​décidé d’intensifier la coordination entre Mékong - Japon avec des organisations régionales et internationales comme la Banque asiatique de développement (BAD), le Centre Japon - ASEAN, la Commission du Mékong, ainsi que de soutenir les pays du bassin du Mékong dans la mise en œuvre des objectifs de croissance verte, des projets de lutte contre les inondations et la sécheresse. Ils ont insisté sur l'importance vitale de la gestion et de l'utilisation durables des ressources en eau et de la protection de l'environnement du Mékong.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un plan quadriennal pour élargir le public francophone

Tourisme fluvial : la Colombie veut acquérir des expériences de Can Tho La Colombie souhaite coopérer avec la ville de Cân Tho dans le développement du tourisme fluvial dont le modèle de marché flottant de Cai Rang. C’est ce qu’a exprimé Claudia Liliana Zambrano Naranjo, chargé d’affaires de la Colombie au Vietnam, mercredi 22 novembre dans la ville.