05/08/2017 00:02
Le Premier ministre mozambicain, Carlos Agostinho do Rosario, a achevé ce jeudi 3 août sa visite officielle du 31 juillet au 3 août au Vietnam.

Le Premier ministre mozambicain, Carlos Agostinho do Rosario, s’est entretenu avec le secrétaire général du Parti communiste vietnamien, Nguyên Phu Trong.
Photo : VNA/CVN

Lors de son séjour, Carlos Agostinho do Rosario s’est entretenu avec son homologue vietnamien Nguyên Xuân Phuc, a rencontré le secrétaire général du Parti communiste du Vietnam (PCV), Nguyên Phu Trong, avant de participer à une séance de travail avec le Comité national de lutte contre les catastrophes naturelles, de recherche et de sauvetage. Il s’est en outre rendu au siège du groupe de télécommunications Viettel. Il a également rendu hommage au Président Ho Chi Minh en son mausolée et aux soldats vietnamiens tombés pour la Patrie au mémorial qui leur est dédié à Hanoï. 

Vietnamiens et Mozambicains ont convenu de poursuivre les visites régulières et le soutien mutuel lors des forums internationaux. 

Le chef du gouvernement mozambicain a souhaité que le groupe Viettel investisse davantage sur son territoire et que les investisseurs vietnamiens développent leurs activités au Mozambique, notamment dans les secteurs du commerce, de l’exploitation gazo-pétrolière, du transport maritime, de l’agroalimentaire ou encore de l’aquaculture. 

Le Mozambique a été appelé à devenir le premier partenaire commercial du Vietnam en Afrique subsaharienne et le Vietnam, une "passerelle" entre le Mozambique et l'Asie du Sud-Est. 

À cette occasion, le Vietnam et le Mozambique ont signé un mémorandum de coopération dans la protection et la préservation des espèces animales et végétales sauvages ainsi qu’un accord sur le transport aérien. 
 
VOV/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Capturer de beaux moments avec les marguerites Daisy de Hanoï Entre la mi-novembre et la mi-décembre, quand Hanoï ressent les premiers vents hivernaux, c’est la pleine saison des marguerites Daisy (Astéracées). En cette période, ce serait une faute de goût de ne pas acheter un bouquet. Mais pour une expérience plus romantique, rien ne vaut une balade dans un champ de fleurs en banlieue.