30/03/2019 23:35
Le Premier ministre malaisien Mahathir Mohamad a nié avoir l’intention de procéder prochainement à un remaniement ministériel, bien qu’il ait reconnu qu’il était très difficile de travailler avec des membres inexpériementés du cabinet.
>>Le Premier ministre malaisien au Pakistan pour une visite de trois jours
>>La Malaisie va créer un tribunal spécial chargé des affaires de corruption

Le Premier ministre malaisien Mahathir Mohamad.
Photo: Bernama/CVN

Le chef du gouvernement malaisien a indiqué qu’il devait continuer à s’efforcer de travailler avec ses ministres triés sur le volet, ajoutant que certains d’entre eux étaient prometteurs bien qu’ils soient nouveaux.

"Nous avons maintenant des personnes inexpérimentées au gouvernement. Je pense que quiconque est inexpérimenté va rencontrer les mêmes problèmes que ses nouveaux ministres", a-t-il déclaré à l’hebdomadaire Focus Malaysia lors d’un entretien à Langkawi.

Il a également indiqué que remplacer des membres inexpérimentés du cabinet n’était pas la bonne solution et qu’il devait travailler avec eux pour qu’ils acquièrent de l’expérience.

Le gouvernement du Premier ministre Mahathir Mohamad, formé il y a dix mois, est récemment critiqué pour avoir manqué à ses engagements de campagne, alors que les performances et les choix faits par certains de ses membres suscitaient doutes et attentes.

Cependant, il a tenu certaines promesses, telles que l’abolition de la taxe sur les produits et services, la déclaration de guerre contre la corruption à tous les niveaux de gouvernance, la réforme de la Commission électorale et le lancement des poursuites dans la saga du fonds souverain 1MDB.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Franconomics 2019 : entreprises, universités et localités se relient

Le yacht français Le Lapérouse en escale à Hô Chi Minh-Ville Le yacht cinq étoiles de la série Explorers, Le Lapérouse, battant papillon français, a jeté l’ancre à Hô Chi Minh-Ville et y restera amarré pendant plusieurs jours. Il s’agit de la première visite de ce navire touristique dans la mégapole du Sud.