13/06/2018 08:18
Le Premier ministre grec Alexis Tsipras a annoncé mardi 12 juin qu'Athènes et Skopje étaient parvenus à un accord historique qui permettra de résoudre leur litige sur le nom de la Macédoine, a rapporté la radio-télévision publique grecque ERT.
>>Les discussions de l'Eurogroupe sur la Grèce sont positives, selon l'UE

Le Premier ministre grec Alexis Tsipras. Photo: Xinhua/VNA/CVN

"Nous sommes arrivés à un accord satisfaisant, qui remplit toutes les conditions posées par la partie grecque. Nous disposons désormais d'un nom composite avec une précision géographique, qui sera utilisé à l'international et de manière domestique", a déclaré M. Tsipras au cours d'un briefing télévisé avec le président grec Prokopis Pavlopoulos au palais présidentiel d'Athènes, peu après une nouvelle conversation téléphonique avec Zoran Zaev, Premier ministre de l'Ancienne République yougoslave de Macédoine (ARYM).

M. Tsipras n'a pas encore révélé le nom sur lequel les deux parties se sont accordées. Il devrait cependant faire une adresse télévisée à la nation mardi soir 12 juin, après avoir briefé les chefs des partis d'opposition à ce sujet. Les deux Premier ministres avaient déjà eu un entretien téléphonique cordial lundi, au cours duquel les deux parties s'étaient montrées optimistes quant à la possibilité de parvenir à un accord au mois de juin.

Les deux pays espéraient en effet régler ce mois-ci un litige qui se prolonge depuis des dizaines d'années. Leur dispute a commencé en 1991 lorsque l'ARYM a déclaré son indépendance vis-à-vis de la Yougoslavie, et a décidé de prendre le nom de "Macédoine", qui est également le nom d'une province grecque. Athènes craignait cependant que laisser ce pays voisin employer le nom de "Macédoine" ne le conduise à terme à formuler des revendications territoriales.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un mois destiné aux artistes français au Vietnam

Politiques de visa touristique de Dà Nang Les politiques de visas touristiques permettent de créer de bonnes conditions pour les visiteurs internationaux désireux de venir au Vietnam en général et à Dà Nang en particulier.