18/06/2018 20:37
Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a demandé lundi 18 juin de maintenir l’ordre et la sécurité publics lors d’une rencontre avec les électeurs du district de Tiên Lang de la ville de Hai Phong (Nord).
>>Le secrétaire général du PCV rencontre des électeurs de Hanoï
>>La présidente de l’AN rencontre des électeurs de la ville de Cân Tho
>>Des dirigeants du Parti et de l’État rencontrent des électeurs

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc (droite) rencontre les électeurs du district de Tiên Lang de la ville de Hai Phong (Nord), le 18 juin.
Photo: Thông Nhât/VNA/CVN

Les électeurs ont fait part de leur mécontentent du fait que malgré l’ajournement de l’adoption par l’Assemblée nationale du projet de loi sur les unités administratives et économiques spéciales, un certain nombre de personnes n’ont pas compris correctement le fond des choses et se sont livrés à des actes extrémistes pour troubler la sécurité publique et la vie des habitants.

Les unités administratives et économiques spéciales dont le projet de loi a été débattu à la 4e session de l’Assemblée nationale, tenue du 23 octobre au 24 novembre 2017, constituent un contenu stipulé dans la Constitution de 2014 et ce modèle a été adopté et réalisé avec succès dans plusieurs pays.

Le chef du gouverment a souligné que ce texte vise à créer un cadre institutionnel plus solide pour l’attraction des investissements dans trois zones spéciales - Vân Dôn (province de Quang Ninh), Bac Vân Phong (province de Khanh Hoà) et Phu Quôc (province de Kiên Giang) - qui devraient devenir des pôles de croissance.

Ce texte prévoit une durée des baux fonciers de 70 ans pour les zones économiques et jusqu’à 99 ans pour des cas particuliers décidés par le Premier ministre, disposition dont des extrémistes ont profité pour inciter les gens à se rassembler et causer des troubles durant ces derniers jours.

Des projets importants et typiques

Selon le Premier ministre, les "cas particuliers" doivent être des projets importants et typiques, avec des budgets d’investissement importants, une récupération du capital très lente et dont le pays a besoin. De plus, chose obligatoire, avant toute décision du Premier ministre, plusieurs organismes devront s’exprimer sur  de tels cas.

Il a indiqué avoir  donné les 6 et 7 juin son avis sur le retrait de la disposition sur la durée du bail foncier jusqu’à 99 ans, une décision plébiscitée par la population. Le 8 juin, l’Assemblée nationale a officiellement annoncé ne pas adopter ce projet de loi pour avoir davantage de temps pour perfectionner ce texte.

Un coin du district insulaire de Vân Dôn dans la province de Quang Ninh (Nord). Photo: VNA/CVN

Cependant, les 10 et 11 juin, des rassemblements se formés dans certaines localités. Des opportunistes politiques, voire réactionnaires, ont profité des libertés démocratiques pour inciter les gens, sous diverses formes, pour saper l’unité nationale, diffuser des informations inventées sur ce texte ainsi que la Loi sur la cybersécurité en vue de déconcerter la population.

Ces actes ont porté atteinte à paix du pays, à l’environnement de l’investissement du pays. Un certain nombre d’extrémistes ont commis des actes contraires à la loi, a-t-il déclaré, se mettant d’accord avec des avis demandant de sanctionner ces actes conformément à la loi.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a demandé aux organismes compétents et administrations locales, aux membres du Parti de renforcer la sensibilisation des habitants, promouvoir le rôle des médias, expliquer et inviter les habitants à rester calmes et vigilants face à ces actes, assurer l’ordre et la sécurité publics.

Il a déclaré que de nombreux pays se sont dotés d’une Loi sur la cybersécurité. Le Vietnam est l’une des premières nations en matière de liberté sur Internet. Le comité de rédaction a réservé un bon accueil aux avis de la population, en permettant aux fournisseurs d’installer leurs serveurs hors du Vietnam.

Adopté par 86,86% des voix le 12 juin, la Loi sur la cybersécurité réglemente les activités de protection de la sécurité nationale, de maintien de l’ordre public sur le cyberespace; les responsabilités des agences, organisations et particuliers concernés. Elle demande seulement aux fournisseurs de stocker les données relatives au Vietnam sur son sol.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vietnam - France: une coopération chaque jour plus florissante

Chine: promouvoir le tourisme vietnamien à Taïwan Selon l'Administration nationale du tourisme du Vietnam, un programme de promotion du tourisme du Vietnam dans les villes de Kaohsiung et de Taipei de Taïwan (Chine) aura lieu du 24 au 27 juillet.