14/09/2018 00:30
Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a invité jeudi 13 septembre à Facebook à coopérer étroitement avec le ministère vietnamien de l’Information et de la Communication dans son opération au Vietnam.

Le chef du gouvernement a reçu à Hanoï le vice-président de Facebook chargé de la politique publique en Asie-Pacifique, Simon Milner. Il a demandé à Facebook de supprimer les informations erronnées qui affectent la sécurité nationale, la paix sociale et la sécurité du peuple vietnamien.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc (droite) et le vice-président de Facebook chargé de la politique publique en Asie-Pacifique, Simon Milner.
Photo: VNA/CVN

Lors de la réception en marge du Forum économique mondial sur l’ASEAN (WEF ASEAN) 2018, le dirigeant vietnamien a également demandé à Facebook de s’échanger régulièrement avec les autorités vietnamiennes afin de contribuer au développement du Vietnam et à sa croissance continue.

Pour que Facebook puisse obtenir un développement sain et apporte des contributions positives à la vie au Vietnam, les deux parties devraient chercher des moyens de se coordonner de manière plus opportune, efficace et régulière, a déclaré le Premier ministre Phuc.

Le chef du gouvernement vietnamien a également souligné que Facebook est un "ami proche" du Vietnam avec un nombre croissant d’utilisateurs, et s’est félicité de son point de vue sur la contribution à la construction d’un environnement numérique au Vietnam.

Milner a pour sa part affirmé que Facebook est prêt à aider le Vietnam dans les domaines pertinents à l’ère du numérique et à partager des idées avec le Vietnam sur les problèmes auxquels sont confrontés de nombreux pays, en particulier la cybersécurité. Cela, a-t-il déclaré, est un facteur important pour assurer le commerce et la production et contribuer à améliorer l’environnement des affaires et de l’investissement au Vietnam.

Lors de cette réception, le ministre par intérim de l’Information et de la Communication, Nguyên Manh Hung, a affirmé que la prospérité de Facebook, à l’instar de celle des autres entreprises, va de pair avec la prospérité du Vietnam; et comme d’autres sociétés opérant au Vietnam, Facebook doit respecter les lois du pays. Il a également demandé à Facebook d’affecter une partie de ses revenus à des investissements dans des activités de recherche et développement et à ouvrir rapidement son bureau de représentation au Vietnam.

Le WEF ASEAN 2018, d’une durée de trois jours et intitulé «ASEAN 4.0: Entrepreneuriat et 4e révolution industrielle», a débuté à Hanoi le 11 septembre. Il s’agit de la troisième fois que le WEF a choisi le Vietnam pour accueillir un WEF régional. Le WEF est une fondation à but non lucratif siégeant à Genève, en Suisse. Il est connu pour sa réunion annuelle à Davos, en Suisse, qui réunit des dirigeants d’entreprise, des responsables politiques du monde entier ainsi que des intellectuels et des journalistes, afin de débattre les problèmes les plus urgents de la planète, y compris dans les domaines de la santé et de l’environnement.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’enseignement de français aux écoles supérieures au Vietnam