07/11/2018 22:37
Le Premier ministre chinois Li Keqiang a rencontré mardi 6 novembre la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI) Christine Lagarde, promettant de travailler avec le FMI pour promouvoir la coopération économique internationale et le libre-échange.
>>Le FMI estime qu'il n'y a "aucune preuve" que la Chine manipule sa monnaie
>>La guerre commerciale rend le FMI moins optimiste

Le Premier ministre chinois Li Keqiang (droite) et la directrice générale du FMI, Christine Lagarde, le 6 novembre à Pékin. Photo: Xinhua/CVN


M. Li a salué Mme Lagarde pour sa présence à la Table ronde "1+6" avec les dirigeants des principales institutions économiques et financières internationales qui s'est tenue à Beijing.

Le PM chinois a indiqué que l'économie internationale faisait face à des instabilités et des incertitudes croissantes, ainsi qu'à la résurgence du protectionnisme. "La Chine est prête à maintenir un contact étroit et à se coordonner avec les principales institutions économiques internationales, dont le FMI, pour développer la coopération économique et le libre-échange à l'échelle mondiale, en vue d'apporter des forces stabilisantes à la reprise de l'économie internationale et aux marchés financiers", a ajouté M. Li.

Le président chinois Xi Jinping a réaffirmé au monde lors de la première Exposition internationale d'importation de la Chine (CIIE) que la Chine restait fermement engagée à la politique d'ouverture et prendrait des mesures concrètes pour la promouvoir, a noté M. Li.

Tout en maintenant la stabilité financière, la Chine va ouvrir plus largement et de manière ordonnée son marché financier au monde, en particulier dans les secteurs des banques, des obligations, des fonds, des contrats à terme et de l'assurance vie. Le pays permettra un accès au marché à des sociétés totalement financées par des capitaux étrangers et leur accordera des licences complètes le plus rapidement possible, a fait savoir M. Li.

Quant aux politiques monétaires, le PM chinois a déclaré que le pays apporterait un soutien au secteur privé, ainsi qu'aux micro et petites entreprises de manière plus ciblée, au lieu de recourir à une série de mesures fortement stimulantes.

Mme Lagarde a annoncé que le FMI avait noté la confiance solide de la Chine pour soutenir le libre-échange et poursuivre son ouverture, et était rassuré par les mesures actuelles de la réforme et de l'ouverture prises par le gouvernement chinois, notamment celles destinées à l'ouverture du marché financier.

Le FMI est prêt à multiplier les communications et la coordination avec la Chine pour maintenir conjointement la stabilité financière internationale et le développement durable de l'économie mondiale, a-t-elle indiqué.


Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La France conjugue ses efforts avec le Vietnam dans la protection de l’environnement

Les localités vietnamiennes promeuvent leur image au Royaume-Uni Les provinces de Yên Bai, Lang Son au Nord et de Dak Lak sur les hauts plateaux du Centre ont promu leurs potentialités économiques et touristiques au monde d’affaires de la ville de Manchester et de ses environs du Nord du Royaume-Uni, lors d’une conférence tenue mardi 25 juin.