20/03/2018 22:39
>>Le Japon préoccupé par les disputes territoriales entre la Chine et d’autres pays
>>Le Japon appelle la Chine à respecter la sentence de la CPA

Le Premier ministre chinois Li Keqiang a déclaré qu'il envisageait d'effectuer une visite officielle au Japon et de participer à la réunion des dirigeants Chine - Japon - République de Corée au premier semestre de l'année. "Il y a eu des signes d'amélioration des relations et le Premier ministre japonais Shinzo Abe m'a invité, à plusieurs occasions, à effectuer une visite au Japon", a déclaré M. Li à la presse à l'issue de la session législative annuelle du pays. "Nous devons maintenant avoir un printemps dans les relations sino-japonaises, mais nous devons également faire attention à tout retour possible d'un refroidissement", a ajouté M. Li. La Chine espère que le Japon contribuera davantage au développement durable et stable des relations bilatérales, selon le Premier ministre. "L'amélioration des relations bilatérales ne nécessite pas seulement une bonne atmosphère, mais aussi un engagement et une vision", a-t-il déclaré. Soulignant que cette année marque le 40e anniversaire de la signature du Traité de paix et d'amitié entre la Chine et le Japon, M. Li a appelé les deux parties à respecter l'esprit et le consensus de l'ensemble des quatre documents politiques bilatéraux. Même si l'échange de visites au niveau de la direction aide à remettre les relations sur les rails, "la consolidation des fondements des relations bilatérales est plus importante", a-t-il ajouté.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Châu Dôc: Vers la diversification des offres touristiques La ville de Châu Dôc, dans la province d’An Giang (Sud) bénéficie de conditions naturelles favorables au développement des services. Elle se focalise actuellement sur l’enrichissement de l’offre touristique, notamment sur le plan spirituel et culturel, en invitant des investisseurs à s’y intéresser pour développer infrastructures routières, lieu de résidence... en vue d’accueillir de plus en plus de pèlerins sur cette terre sacrée.