12/01/2020 17:10

>>L'Iran reconnaît finalement avoir abattu l'avion ukrainien par "erreur"
>>Crash d'un avion près de Téhéran : l'Iran exclut la thèse du missile
>>Crash en Iran : le Bureau canadien de la sécurité des transports invité pour enquêter

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau s'est entretenu samedi 11 janvier au téléphone avec le président iranien Hassan Rouhani après que l'Iran a reconnu qu'un de ses missiles a "involontairement" abattu l'avion ukrainien, tuant les 176 personnes qui étaient présentes à bord, dont 57 Canadiens. Lors d'une conférence de presse samedi, M. Trudeau a déclaré avoir dit à M. Rouhani que l'aveu de l'Iran était une étape importante pour fournir des réponses aux familles, mais qu'il faut encore faire davantage. "Une enquête pleine et entière doit être menée", a dit le Premier ministre canadien. "Nous avons besoin d'une grande clarté sur la façon dont une tragédie aussi horrible a pu se produire". Au cours de leur conversation, M. Rouhani a promis une enquête plus approfondie sur les circonstances entourant l'accident de l'avion. Le président iranien a indiqué que l'enquête menée par l'armée iranienne avait révélé que les missiles à l'origine de la tragédie avaient été tirés en raison d'une "erreur humaine"

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Le tourisme vietnamien se lance dans l’accueil virtuel "Bonjour, bienvenue à l’hôtel A. Je suis votre réceptionniste virtuelle Aimesoft. En quoi puis-je vous aider ?". Voici le surprenant message que les touristes pourront bientôt entendre dès leur arrivée dans les hôtels munis de la technologie AimeHotel. Une intelligence artificielle présentée pour la première fois au Vietnam.