01/09/2016 17:27
La Malaisie vient de signaler le 1er septembre un premier cas de contamination par le virus Zika.
>>Les dons de sang seront testés pour le Zika, signe de l'ampleur de l'épidémie
>>Rio accueille 1,17 million de touristes pendant les Jeux olympiques
>>États-Unis : des cas de transmission locale du Zika dans la touristique Miami Beach

Selon le ministre malaisien de la Santé Subramaniam Sathasivam, le patient est une femme qui est allée le 19 août à Singapour pour trois jours afin de rendre visite à sa fille. Une analyse d'urine a montré que cette femme de 58 ans était positive au virus après avoir eu des signes de fièvre légère et des éruptions cutanées, une semaine après son retour de Singapour. Sa fille a aussi été diagnostiquée positive.

Singapour continue d'appliquer des campagnes contre le moustique de l'espèce Aedes, qui est le vecteur de transmission du virus Zika, dans les quartiers résidentiels où des personnes ont été contaminées. 
Photo : AFP/VNA/CVN

Immédiatement après la détection de ce 1er cas, le ministère malaisien de la Santé a intensifié le contrôle des zones fréquentées par la patiente ces derniers jours afin de pulvériser des insecticides et faire passer des tests médicaux des personnes ayant eu des contacts avec cette femme.

Toujours selon le ministre Subramaniam Sathasivam, pour l’heure, cinq Malaisiens travaillant à Singapour ont été contaminés par le virus Zika.

Le même jour, l’Inde a confirmé que 13 de ses citoyens travaillant à Singapour sont positifs, mais que, pour l’heure, aucun cas n'a été diagnostiqué sur son territoire.

Mauvaise situation à Singapour

Le 27 août dernier, Singapour a découvert un premier cas de transmission locale de ce virus à Aljunied, au Sud-Est de Singapour, chez une Malaisienne de 47 ans. Aujourd'hui, ce pays recense 115 patients, dont une femme enceinte, ainsi que plusieurs étrangers travaillant dans ce pays.

L'Agence nationale pour l'environnement de Singapour continue d'appliquer des campagnes contre le moustique de l'espèce Aedes, qui est le vecteur de transmission du virus Zika, dans les quartiers résidentiels où des personnes ont été contaminées.

Le ministre singapourien de l’Environnement et des Ressources en eau a appelé la population des zones touchées à coopérer avec le personnel sanitaire pour détecter et tuer les moustiques le plus tôt possible.

Le virus Zika est transmis par des moustiques du genre Aedes aegypti et Aedes albopictus - dit communément moustique-tigre pour ses rayures noires et blanches, qui sont aussi les vecteurs de la dengue et du chikungunya. Si les symptômes d'une infection, semblables à une grippe mais pouvant passer inaperçus, sont généralement bénins, les complications possibles sont en revanche plus préoccupantes.

À ce jour, il n’existe ni traitement, ni vaccin contre ce virus identifié pour la première fois chez un singe en 1947, en Ouganda, puis chez un homme en 1968.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’agriculture bio, une tendance inéluctable au Vietnam

Environ 94 millions de touristes dont 16 à 17 millions d’étrangers visés cette année Cette année, le secteur du tourisme vietnamien se fixe l’objectif d’accueillir 94 millions de voyageurs, dont 16 à 17 millions d’étrangers, et de réaliser un chiffre d’affaires de près de 30 milliards de dollars.