22/03/2018 12:27
La police a annoncé mercredi soir 21 mars avoir retrouvé une apparente "confession" de l'homme soupçonné d'être l'auteur de la série d'attentats au colis piégé au Texas, qui s'est donné la mort en début de journée alors qu'il allait être arrêté.
>>Nouveau colis piégé au Texas, la police cherche un "poseur de bombes en série"
>>Un élève ouvre le feu dans un lycée américain : 2 morts, 17 blessés

Des policiers enquêtent sur le lieu où Anthony Conditt s'est fait exploser pour échapper à son arrestation le 21 mars à Round Rock, au nord d'Austin.
Photo : AFP/VNA/CVN

L'homme, dont les motivations ne sont toujours pas clairement établies, a été identifié par les autorités comme étant Mark Anthony Conditt, âgé de 23 ans.

Il serait à l'origine de cinq explosions de colis piégés qui ont fait deux morts et plusieurs blessés en trois semaines à Austin et dans sa région. Une sixième bombe artisanale, qui ne s'est pas déclenchée, a aussi été retrouvée dans le secteur.

Son téléphone contenait un enregistrement vidéo "de 24 minutes où il parle de ce qu'il a fait. Je classifierais ça comme une confession", a annoncé mercredi soir 21 mars le chef de la police de la ville, Brian Manley. "Dans cet enregistrement, le suspect décrit les six bombes qu'il a fabriquées avec un niveau de détails tel qu'il spécifie clairement les différences entre les six bombes", a-t-il ajouté.

Depuis la première explosion, le 2 mars, plusieurs centaines d'agents de la police locale et fédérale étaient sur la trace du "poseur de bombes en série".

Le président Donald Trump, qui avait dénoncé des actes perpétrés par des "malades", a félicité la police mercredi matin le 21 mars. "LE POSEUR DE BOMBES PRESUME D'AUSTIN EST MORT. Beau travail de la police et de tous ceux impliqués", a-t-il écrit sur Twitter.

Carte du Texas localisant les cinq explosions récentes de colis piègés dans la capitale Austin et dans un site de tri Fedex à Schertz, le 20 mars.
Photo : AFP/VNA/CVN

"Je pense que tout le monde respire mieux ce matin", a affirmé le maire d'Austin, Steve Adler, même si "l'enquête n'est pas encore terminée".

"Trois longues semaines"

La population de cette ville de près d'un million d'habitants semblait également soulagée. "Les gens sont secoués", a expliqué Miguel Alvarado, alors qu'un autre habitant, Ben Burroughs, avouait être "anxieux car d'autres engins pourraient être encore découverts".

Les autorités avaient promis une récompense à hauteur de 115.000 dollars pour toute information et appelé la population à lui communiquer tout enregistrement de vidéosurveillance.

Le suspect a été identifié notamment grâce à ce type d'images tournées dimanche 18 mars dans une succursale de la société de livraison FedEx à Austin, où il apparaît ganté, coiffé dune casquette et portant des cheveux longs, possiblement une perruque, selon les images diffusées par la chaîne TV locale KEYE.

Portrait non daté de Mark Anthony Conditt, soupçonné d'être l'auteur de cinq attentats à la bombe à Austin (Texas, Sud) et sa région en mars.  Photo : AFP/VNA/CVN
La police a mis 24 à 36 heures pour l'identifier et le localiser, selon M. Manley. Le jeune homme s'est fait exploser en tentant d'échapper à un groupe d'intervention de la police, qui l'avai t retrouvé mercredi matin 21 mars près d'un hôtel de Round Rock, au nord d'Austin.

Les policiers cherchent à établir s'il a bénéficié de complicités. Ils ont perquisitionné l'appartement qu'il partageait à Pflugerville, dans la banlieue d'Austin, et interrogé ses deux co-locataires.

Du matériel servant à fabriquer des explosifs a été retrouvé à son domicile mais "il n'y avait pas d'engin complet", a rapporté Fred Milanowski, chargé de l'enquête pour l'ATF, l'agence fédérale qui régule les armes à feu et les explosifs.


Il s'est dit "raisonnablement certain qu'il n'y avait pas d'autres bombes" dans la nature. Les motivations de Mark Conditt restent inconnues.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.