19/11/2020 17:37
>>Liban : la conférence internationale de soutien reportée à novembre
>>Au Liban, une année surréaliste pour pompiers et secouristes

Le directeur du port libanais de Tripoli, Ahmed Tamer, a déclaré qu'il travaillait en étroite coordination avec le port de Beyrouth afin de combler le vide laissé par les deux énormes explosions qui ont secoué les installations portuaires de la capitale le 4 août. "Le port de Tripoli stocke toutes sortes de produits - principalement des céréales - à leur arrivée dans le pays, les zones de stockage du port de Beyrouth ayant été détruites par les explosions", a expliqué M. Tamer dans une interview. Un peu plus tôt cette année, le port de Beyrouth a été secoué par deux puissantes explosions qui ont détruit une partie de la ville, tuant au moins 190 personnes et en blessant environ 6.000 autres. Les explosions se sont produites à côté des silos à grains du port de Beyrouth, en détruisant la majeure partie. M. Tamer a cependant noté que la station de traitement des conteneurs du port de Beyrouth n'avait pas été touchée par les explosions. Le port reçoit donc toujours des conteneurs, dont le contenu est ensuite remis aux importateurs libanais.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hà Nam préserve et promeut l’art traditionnel

Le tourisme industriel, une nouvelle tendance au Sud Alors que le tourisme international est toujours à l’arrêt a cause de la pandemie de COVID-19, il se pourrait que de nouvelles formes de tourisme voient le jour. Cela semble être le cas du tourisme industriel au Vietnam, notamment au Sud.