09/07/2018 11:44
Le port de Dà Nang a déchargé une quantité record de marchandises en juin, a annoncé la Compagnie générale de navigation maritime du Vietnam (Vinalines).
>>Le port de Dà Nang accueille les premiers cargos de l'Année du Chien
>>Le port de Dà Nang manutentionne 7,7 millions de tonnes de fret depuis janvier

Le port de Dà Nang a fait son entrée dans le Top 10 des plus grands ports industriels vietnamiens. Photo: Lê Lâm/VNA/CVN

Dans le détail, le port a reçu en juin dernier plus de 774.000 tonnes de biens - chiffre le plus élevé depuis des années - et 32.406 conteneur EVP (équivalent vingt pieds), soit une hausse d’environ 4% par rapport au niveau enregistré en décembre 2017. Au total, le poids de marchandises ayant transité via le port au premier semestre a atteint plus de 4,05 millions de tonnes arrivées à bord de 912 paquebots (dont 551 porte-conteneurs), représentant une croissance respectivement de 6,14% et 3,3% en variation annuelle.

Au début du deuxième trimestre, les infrastructures portuaires ont accueilli le premier porte-conteneur de la compagnie de transport et de logistique Hai An, contribuant ainsi à dynamiser le marché national. En tant que port maritime de grande capacité d'une ville touristique, les responsables se tournent également vers l'organisation de croisières.

En six mois, le port a ainsi vu passer 71 bateaux de croisière avec à leur bord 107.381 passagers et hommes d’équipage, soit une hausse respectivement de 36% et de 7,6% sur un an. La présence régulière de marques de croisière de luxe comme Costa Atlantica ou World Dream a progressivement affirmé le rang du port de Dà Nang à l'échelle mondiale et régionale.

Ces résultats positifs sont autant de signes encourageants pour la réalisation des objectifs fixés à la ville en termes de fréquentation maritime. Dans ce sens, au deuxième semestre, le port continuera de chercher de nouveaux marchés et clients, tout en appliquant des politiques appropriées en matière de prix, de productivité, de qualité de services, le tout en vue de mieux de répondre aux demandes des clients.

Plaque tournante du transport

Dà Nang est située à 759 km au sud de Hanoï et à 960 km au nord de Hô Chi Minh-Ville. Cette cité est déjà la plaque tournante du transport routier entre le Nord et le Sud via la nationale 1A, mais aussi par voie ferroviaires, maritimes et aériennes. La ville est bordée par les provinces de Thua Thiên-Huê au nord, Quang Nam au sud et à l’ouest, ainsi que par la Mer Orientale à l’est.

Le port de Dà Nang devrait prendre en charge 7,25 millions de tonnes de fret cette année, soit une croissance de 13% et de 24% en un an.
Photo: Lê Lâm/VNA/CVN

La première ville du Centre est une tête de pont car étant simultanément le point de départ et le point d’arrivée du Couloir économique Est-Ouest - East West Economic Corridor (EWEC). Rappelons que ledit couloir, conçu en 1998 dans le cadre de la commission de la sous-région du Mékong, a pour but de mettre en place un certain nombre de facilités logistiques entre le Vietnam, la Thaïlande, le Laos, le Myanmar et le Cambodge pour structurer la zone et y faciliter le développement économique.

Après Khon Kèn (Thaïlande), Dà Nang fait figure de 2e ville de cet axe en terme d'importance, et ce d’autant plus qu’elle se situe au cœur des patrimoines culturels du Centre du Vietnam. Ainsi, Dà Nang bénéficie-t-elle d’une situation géographique particulièrement favorable à un développement rapide et durable.

Le port de Dà Nang a été construit en 1901. Situé sur les routes maritimes et aériennes internationales et couvrant 12 km², il devient un maillon important de la logistique du Centre du Vietnam dans l’EWEC, que ce soit en direction de l’océan Pacifique, du Laos, de la Thaïlande, du Myanmar ou simplement du Centre du pays. Il peut accueillir des navires de 50.000 DWT (deadweight tonnage ou port en lourd en français, cette unité représente la charge maximale d'un navire de commerce), des porte-conteneurs de 2.500 EVP et des paquebots de 75.000 tonnes.

Le port de Dà Nang a traité plus de 6,02 millions de tonnes de marchandises en 2014, représentant une augmentation de 9,5% par rapport à 2013. Il a depuis fait son entrée dans le Top 10 des plus grands ports industriels vietnamiens. En 2016 en effet, le port de Dà Nang a franchit le 15 décembre le cap des 7 millions de tonnes de marchandises et celui des 300 000 EVP accueillis, atteignant son objectif annuel 16 jours avant terme.

Selon les prévisions, il devrait prendre en charge 7,25 millions de tonnes de fret cette année dont 320.000 EVP, soit une croissance de 13% et de 24% en un an.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

Le développement du tourisme Actuellement, le tourisme intelligent constitue une tendance inéluctable au Vietnam. Ce type de voyage recourt à l’application des technologies de l’information et de la communication à son essor et attache les intérêts des voyageurs à ceux de l’administration et des entreprises.