12/09/2020 15:01
Faits marquants, nouvelles mesures, nouveaux bilans : un point sur les dernières évolutions de la pandémie de COVID-19 dans le monde.
>>Coronavirus : le point sur la pandémie
>>Plus de 900.000 morts, l'OMS déplore le "manque de solidarité"

Une femme enlace sa tante dans la maison de santé Hogar Jardin de Los Abuelitos à San Salvador le 11 septembre. Photo : AFP/VNA/CVN

Le Brésil franchit le seuil des 130.000 morts 

Le Brésil a franchi vendredi 11 septembre le seuil des 130.000 morts du COVID-19, avec une baisse encourageante de la moyenne des décès quotidiens mais des inquiétudes persistantes dans un pays où la pandémie a exacerbé les inégalités sociales et les tensions politiques.

Le ministère de la Santé a fait état de 874 décès et 43.178 nouvelles contaminations lors des dernières 24 heures, ce qui, plus de six mois après la confirmation du premier cas, porte à 130.396 le nombre de morts et à 4.282.164 celui des contaminés.

Les États-Unis isolés à l'ONU

Les États-Unis n'ont été soutenus vendredi 11 septembre que par Israël pour refuser lors d'un vote à l'Assemblée générale de l'ONU une résolution pour une "action globale et coordonnée" face à la pandémie et qui souligne le "rôle crucial" de l'OMS.

Négocié depuis mai, ce texte a été adopté à une majorité écrasante par 169 pays sur les 193 des Nations unies. L'Ukraine et la Hongrie se sont abstenues.

France : "dégradation manifeste

L'évolution de la situation épidémiologique du coronavirus en France fait "apparaître une dégradation manifeste", a déclaré vendredi 11 septembre le Premier ministre français Jean Castex. Le virus "n'a pas baissé d'intensité" et "est là pour quelques mois encore" mais "nous devons réussir à vivre avec lui sans nous laisser entraîner à nouveau dans une logique de confinement généralisé".

À travers le pays, 42 départements sont désormais classés en rouge, avec une circulation active du virus, a-t-il précisé.

Suisse : neuf régions françaises à risque 

La Suisse a placé neuf régions métropolitaines françaises, dont Paris et sa région et la Provence-Alpes-Côte-d'Azur, en zone à risque élevé en raison du nombre important de cas d'infections.

La Lettonie rétablit la quarantaine pour les arrivants d'Estonie 

La Lettonie a rétabli samedi 12 septembre la quarantaine obligatoire de 14 jours aux arrivants de l'Estonie voisine à cause d'une recrudescence de cas de contaminations au COVID-19 dans ce pays, a annoncé vendredi 11 septembre le ministère estonien des Affaires étrangères.

Aussi, Riga mettra-il un terme à la zone commune balte de libre circulation instaurée depuis la mi-mai.

Espagne : plus de 12.000 nouveaux cas 

Plus de 12.000 nouveaux cas ont été notifiés vendredi 11 septembre en Espagne, selon le dernier bilan publié par le ministère de la Santé, chiffre qui constitue un record dans ce pays depuis le début de la pandémie.

L'Espagne a été cette semaine le premier pays d'Europe occidentale à dépasser la barre du demi-million de cas.

Rencontres interdites à Birmingham 

Les rencontres entre amis ou familles seront interdites à compter du 15 septembre à Birmingham, deuxième ville du Royaume-Uni en raison d'une poussée de cas de COVID-19, ont annoncé les autorités locales. Les habitants peuvent toujours se rendre dans les cafés, restaurants ou magasins mais ne peuvent rencontrer d'autres personnes de foyers différents.

Plus de 910.000 morts 

La pandémie a fait plus de 910.000 morts dans le monde depuis fin décembre, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles vendredi 11 septembre. Plus de 28 millions de cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués.

Des soignants servent des gâteaux à des patients du COVID-19 à l'occasion du Nouvel An éthiopien à Addis Ababa (Éthiopie), le 11 septembre.
Photo : AFP/VNA/CVN

Les États-Unis sont le pays le plus touché avec 191.802 décès, suivis par le Brésil (130.396), l'Inde (75.271), le Mexique (69.649) et le Royaume-Uni (41.608).

Israël : la population arabe particulièrement touchée 

En Israël, où un confinement partiel dans certaines localités a été remis en place, la communauté arabe israélienne est particulièrement touchée par la deuxième vague de l'épidémie.

D'après les dernières données du ministère israélien de la Santé, 30% des malades actuellement recensés le sont chez les Arabes israéliens, qui représentent environ 20% de la population du pays.

Un cardinal proche du pape testé positif 

Le cardinal philippin Luis Antonio Tagle - étoile montante asiatique de l'Église catholique promue récemment à des hautes fonctions au Saint-Siège par le pape François - a été testé positif au coronavirus dans son pays, a indiqué le Vatican.

Neymar annonce son retour à l'entraînement 

La superstar brésilienne du Paris SG Neymar a annoncé sur les réseaux sociaux son retour à l'entraînement, suggérant qu'il était bien guéri du coronavirus, contracté début septembre. Contacté par l'AFP, son club n'a pas confirmé s'il s'était entraîné vendredi 11 septembre.

En revanche, Paul Pogba - forfait pour la Ligue des Nations avec la France après un test positif - est incertain pour le premier match de championnat de Manchester United, dans huit jours, selon l'entraîneur Ole Gunnar Solskjaer.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
«Bún Ốc Bà ngoại» transmet les valeurs de la cuisine vietnamienne

Excursion au village des chapeaux iconiques Le village de Chuông, situé à plus de 30 km du centre-ville de Hanoï, est réputé depuis longtemps pour la fabrication de chapeaux coniques en feuilles de latanier.