15/07/2020 17:20
Nouveaux bilans, nouvelles mesures, faits marquants : un point sur les dernières évolutions de la pandémie de COVID-19 dans le monde.
>>L'OMS appelle à une stratégie globale pour contrer le COVID-19
>>L'OMS inquiète, retour aux restrictions en Californie

Un homme et sa fille poussent leurs vélos à Hermosa Beach, Los Angeles, le 14 juillet. 
Photo : AFP/VNA/CVN

Plus de 574.000 morts

La pandémie a fait au moins 574.278 morts dans le monde pour plus de 13 millions de cas avérés, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles mardi à 19h00 GMT.

Les États-Unis sont le pays le plus touché, avec 136.432 décès. Suivent le Brésil avec 74.133 morts, le Royaume-Uni (44.968), le Mexique (35.491) et l'Italie (34.984).

Salvador : 65 médecins et personnels de santé morts du coronavirus

Vingt-cinq médecins et 40 autres personnels soignants sont morts à ce jour du coronavirus au Salvador, sur 278 décès officiellement comptabilisés, selon le Syndicat des médecins de la sécurité sociale(Simetriss), qui a manifesté mardi pour réclamer du matériel de protection.

 Pérou : les primaires suspendues

Le Pérou a suspendu mardi 14 juillet les élections primaires qui devaient être organisées cette année pour la première fois par les partis politiques pour choisir leurs candidats aux élections présidentielle et législatives conjointes prévues le 21 avril 2021, en raison de la pandémie de coronavirus.

Le Pérou est le deuxième pays avec le plus de cas de COVID-19 en Amérique latine, derrière le Brésil, avec plus de 330.000 cas, et il est troisième le plus endeuillé avec plus de 12.000 morts, après le géant sud-américain et le Mexique.

New York : quarantaines renforcées

En réponse à la progression de l'épidémie aux États-Unis, le gouverneur de l'État de New York a renforcé les mesures de quarantaine pour les visiteurs des autres Etats américains.

La liste des États dont les visiteurs sont contraints de s'isoler pendant 14 jours à leur arrivée dans un aéroport new-yorkais comportent désormais 22 États, représentant la moitié le population américaine.

Brésil : carnaval 2021 menacé 

Les grandes écoles de samba menacent de ne pas participer au carnaval de Rio de Janeiro en février 2021 à moins qu'un vaccin contre le COVID-19 ne soit alors disponible.

Le maire de Salvador de Bahia (nord-est), ville où se déroule aussi un important carnaval, a proposé un report des carnavals dans tout le pays en avril ou en juin.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une expérience inoubliable pour les étudiants francophones au Vietnam

Kiên Giang voit une augmentation des arrivées touristiques en juillet La province de Kiên Giang (Sud) a accueilli près d'un million de visiteurs en juillet, soit une augmentation de 75,3% par rapport au mois précédent.