13/03/2021 20:04
Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants : un point sur les dernières évolutions de la pandémie de COVID-19 dans le monde.
>>La France passe la barre des 90.000 morts
>>L'OMS homologue le vaccin Johnson & Johnson
>>Biden vante les progrès de la vaccination et l'espoir d'un retour à la normale

Des soignants s'occupent de patients infectés par le COVID-19 à l'hôpital de Nossa Senhora da Conceiao hospital à Porto Alegre dans le Sud du Brésil, le 11 mars. Photo : AFP/VNA/CVN

L'épidémie de COVID-19 a fait plus de 90.000 morts en France depuis son commencement il y a un an, selon les chiffres publiés vendredi 12 mars par l'agence sanitaire Santé publique France. Selon ces chiffres actualisés quotidiennement, 90.146 personnes sont mortes du COVID-19 depuis le début de l'épidémie dans les hôpitaux et les maisons de retraite, dont 64.835 à l'hôpital. 

Avec 306 nouvelles admissions en 24 heures, il y a désormais 4.033 patients COVID en réanimation ou soins intensifs en France, alors que cette barre des 4.000 n'avait pas été atteinte depuis fin novembre.

Le Conseil d'État, plus haute juridiction administrative française, a suspendu vendredi 12 mars l'obligation pour les Français rentrant de l'étranger de faire valoir des motifs "impérieux", mais l'a maintenue pour les déplacements depuis ou vers les Antilles françaises.

États-Unis : plus de 100 millions
de doses injectées


Plus de 100 millions de doses de vaccins contre le COVID-19 ont été injectées aux États-Unis, selon les chiffres officiels des autorités sanitaires vendredi 12 mars, soit environ 30% du nombre total de piqûres effectuées dans le monde.

Quasiment 20% de la population américaine a reçu au moins une dose, selon les Centres américains de prévention et de lutte contre les maladies (CDC), la principale agence fédérale de santé publique du pays. 

Trois vaccins sont autorisés en urgence aux États-Unis : celui de Johnson & Johnson, de Moderna et Pfizer/BioNTech.

L'Italie se reconfine dès lundi 15 mars

La majeure partie de l'Italie, confrontée à une troisième vague de la pandémie, sera de nouveau confinée à partir de lundi 15 mars, a annoncé vendredi 12 mars le ministère italien de la Santé.

Grèce : troisième vague 

Les autorités grecques ont mis en garde contre "la situation épidémiologique grave" de la pandémie qui a désormais "des caractéristiques de troisième vague", le nombre d'infections ayant augmenté surtout à Athènes et dans les autres grandes villes du pays.

Un officier de police allemand se fait vacciner contre le COVID-19 à Berlin, le 8 mars.
Photo : AFP/VNA/CVN

Vaccins : un milliard de doses d'ici fin 2022 

Les dirigeants des États-Unis, du Japon, de l'Australie et de l'Inde se sont engagés à produire un milliard de doses de vaccin en Inde d'ici fin 202 2.Cet effort va concerner notamment le vaccin américain Johnson & Johnson. 

J&J homologué par l'OMS 

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a donné son homologation au vaccin anti-COVID-19 à dose unique du géant pharmaceutique américain Johnson & Johnson. 

Feu vert à un 4e vaccin en France 

La Haute autorité de santé a autorisé le vaccin de Johnson & Johnson, au lendemain du feu vert européen, en recommandant de l'utiliser "de manière préférentielle" dans les zones où l'épidémie est "particulièrement active". Ce vaccin est le quatrième à être autorisé en France.

 AstraZeneca validé au Brésil, l'OMS veut rassurer 

Le Brésil a délivré vendredi 12 mars une autorisation définitive au vaccin d'AstraZeneca contre le coronavirus, réaffirmant sa confiance dans ce produit qui sème le doute en Europe, et a annoncé l'acquisition de 10 millions de doses du vaccin russe Spoutnik. 

L'OMS a déclaré qu'il n'y avait "pas de raison de ne pas utiliser" le vaccin d'AstraZeneca, après la suspension de son utilisation par mesure de précaution dans plusieurs pays européens. 

De son côté, le groupe pharmaceutique britannique AstraZeneca a affirmé qu'il n'y avait "aucune preuve de risque aggravé" de caillot sanguin entraîné par son vaccin. 

Vaccination en musique

Le chanteur et compositeur Gilberto Gil, 78 ans, l'une des grandes figures vivantes de la musique brésilienne, a reçu ce vendredi 12 mars la première dose du vaccin CoronaVac contre le coronavirus. 

"Première dose de Coronavac injectée", a écrit l'équipe de communication du chanteur sur ses réseaux sociaux, avec une brève vidéo dans laquelle on le voit recevoir le vaccin au son de "Andar con fé", l'un des plus grands succès du musicien. 

Deux autres figures de la musique brésilienne, Caetano Veloso (78 ans) et Chico Buarque (76 ans) ont été vaccinés quelques jours auparavant à Rio de Janeiro. 

Plus de 2,6 millions de morts 

La pandémie a fait au moins 2.630.768 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles vendredi en milieu de journée.

Les États-Unis sont le pays comptant le plus de morts avec 532.384 décès, suivis par le Brésil (275.105), le Mexique (193.142), l'Inde (158.306), et le Royaume-Uni (125.168).

Ces chiffres, qui reposent sur les bilans quotidiens des autorités sanitaires sans inclure les réévaluations fondées sur des bases statistiques, sont globalement sous-évalués.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un ingénieur passionné de lego

Un hôtel à Phu Yên parmi les meilleurs au monde Le magazine de voyage américain Travel and Leisure a nommé l’hôtel Zannier Bai San Hô, dans la province de Phu Yên, parmi les 73 meilleurs hôtels du monde en 2021. C'était le seul hôtel vietnamien à faire partie de cette liste compilée par les rédacteurs dudit magazine.