04/07/2021 17:07
Le Premier ministre Pham Minh Chinh a présidé le 4 juillet une réunion en ligne avec les autorités de huit localités du Sud sur les mesures visant à éradiquer la pandémie de COVID-19.
>>COVID-19 : 267 nouveaux cas confirmés dimanche matin 4 juillet
>>Hô Chi Minh-Ville est déterminée à contrôler l'épidémie d'ici août 2021

Le Premier ministre Pham Minh Chinh (debout) lors de la réunion en ligne avec les autorités de huit localités du Sud sur les mesures visant à éradiquer la pandémie de COVID-19, le 4 juillet à Hanoï.
Photo : VNA/CVN

Les huit localités, à savoir Hô Chi Minh-Ville, les provinces de Binh Duong, Dông Nai, Long An, Binh Phuoc, Tây Ninh, Bà Ria-Vung Tàu et Tiên Giang, ont connu des évolutions compliquées de la pandémie.

Selon le ministère de la Santé, le Vietnam a enregistré jusqu'à présent 19.570 infections, dont plus de 16.000 dans la quatrième vague épidémique actuelle. En particulier, la pandémie se propage rapidement à Hô Chi Minh-Ville avec un grand nombre de cas et de clusters, beaucoup n'ayant pas encore défini les sources de l'infection.

Lors de la réunion, le Premier ministre Pham Minh Chinh a demandé aux responsables des ministères, des secteurs et des localités de faire des propositions sur les mécanismes, le personnel et les équipements pour contrôler la pandémie, l'empêcher de se propager largement et d'affecter la santé des habitants et le développement socio-économique du pays.

Les dirigeants des localités ont fait l'éloge des solutions et orientations données récemment par le gouvernement, les ministères et les secteurs en matière de prévention et de contrôle du COVID-19, en particulier dans l'arrangement flexible des priorités dans la lutte contre la pandémie et le développement socio-économique ainsi que la mise en œuvre de la "solution à trois" (repas, repos et travail sur place) dans les entreprises et les zones industrielles.

En conclusion de la session, le Premier ministre Pham Minh Chinh a déclaré que le gouvernement avait ordonné aux ministères et aux secteurs d'envoyer davantage de forces à Hô Chi Minh-Ville et dans certaines localités du Sud, tout en demandant au secteur de la santé, à l'armée, aux forces de sécurité publique et aux localités exemptes de COVID-19 de donner un coup de main aux localités si nécessaire.

Autotest et quarantaine à domicile mis à l'essai

Vaccination d'une habitante à Hô Chi Minh-Ville.
Photo : VNA/CVN

Le chef du gouvernement a affirmé que les orientations, mesures et méthodes appliquées en matière de prévention et de contrôle de la COVID-19 étaient sur la bonne voie. Il a souligné la nécessité pour tous de continuer à mettre en œuvre le "message 5K", ainsi que la vaccination et l'application de la technologie pour contrôler la pandémie.

L'autotest et la quarantaine à domicile seront mis à l'essai, a-t-il déclaré, ajoutant que des mécanismes et politiques seront achevés pour créer un couloir juridique fluide dans la prévention et le contrôle des foyers épidémiques, tandis que la discipline, la supervision et l'inspection seront également renforcées.

Le Premier ministre Pham Minh Chinh a demandé à Hô Chi Minh-Ville et aux localités voisines de se coordonner étroitement pour assurer le bon flux des marchandises et activités de production avec une mise en œuvre stricte de transports et des déplacements sûrs.

Répondant aux opinions des localités sur les difficultés et les obstacles auxquels elles sont confrontées, il a demandé aux agences compétentes de les résumer et de régler les problèmes rentrant dans le cadre de leur autorité, et de soumettre des propositions au gouvernement sur les questions qui échappent à leur pouvoir.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez le monde des crayons de couleur à Hanoï

L'île de Phu Quôc accueillera-t-elle des visiteurs étrangers à partir d'octobre ? Le secteur touristique consulte actuellement ministères et services concernés à propos du processus et plan pilote pour l'accueil des voyageurs internationaux sur l'île de Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), pendant six mois, à partir d'octobre prochain.