29/08/2021 21:56
Le Premier ministre (PM) Pham Minh Chinh, chef du Comité de pilotage national de lutte anti-COVID-19, a présidé le 29 août une visioconférence avec 20 provinces et grandes villes qui appliquent la distanciation sociale.
>>Hô Chi Minh-Ville : 10.000 sacs de médicaments offerts aux patients du COVID-19 en traitement à domicile
>>Quand la mode se mobilise aussi pour lutter contre le COVID-19

Le Premier ministre Pham Minh Chinh (centre) prend la parole à la visioconférence le ​29 août
Photo : VNA/CVN

Le PM Pham Minh Chinh a souligné la nécessité de se préparer à la coexistence et à l'adaptation à la nouvelle situation pandémique, tout en prenant des mesures drastiques pour contrôler l'épidémie afin de se concentrer sur les tâches politiques et socio-économiques et le développement économique.

Selon les données présentées, depuis 27 avril, le pays a enregistré 419.617 cas positifs au coronavirus, 208.176 personnes se sont rétablis et 10.370 décès.

Du 19 juillet à ce jour, dans 23 localités qui appliquent des mesures de distanciation sociale, 342.386 infections ont été signalés.

En particulier, à Hô Chi Minh-Ville et Binh Duong, deux principaux foyers épidémiques du pays, le nombre de nouveaux cas continue d'augmenter en raison des tests à grande échelle.

Dans son discours, le Premier ministre a affirmé que la participation de l'ensemble du système politique, des organisations de masse, des organisations religieuses, du monde des affaires, en particulier des forces de première ligne telles que médecins, militaires et policiers, a donné certains résultats dans la prévention et le contrôle de l'épidémie.

Six provinces du Sud : Soc Trang, Binh Phuoc, Bên Tre, Hâu Giang, Bac Liêu et Cà Mau ont maîtrisé la pandémie, tandis que Hô Chi Minh-Ville, Binh Duong, Long An et Tiên Giang ont du mal à mettre en œuvre des mesures préventives drastiques.

Dans ce contexte, il a demandé aux localités d'identifier des objectifs concrets, de proposer des mesures et des feuilles de route appropriées et de les appliquer sérieusement pour atteindre l'objectif de contenir l'épidémie.

La distanciation sociale doit donc être appliquée et contrôlée efficacement. Pendant cette période, il faut mener rapidement des tests massifs et poursuivre la campagne de vaccination, a souligné le chef du gouvernement.

Le meilleur vaccin est celui qui est inoculé le plus tôt possible, a déclaré Pham Minh Chinh, qui a insisté sur la nécessité pour les services médicaux locaux d’apporter aux patients des traitements appropriés, d’éviter de surcharger les grands hôpitaux, d’associer la médecine moderne et la médecine traditionnelle.

Chaque commune, chaque quartier, chaque usine doit être un bastion et chaque habitant un soldat dans la lutte contre l’épidémie de COVID-19. Les collectivités locales doivent garantir qu’aucun habitant ne souffre de faim, et veiller au maintien de l’ordre, de la sécurité et du bien-être social pendant la période de distanciation , a conclu le Premier ministre.
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les artistes conjuguent leurs efforts pour préserver le chant xâm