06/09/2019 23:20
Le Premier ministre (PM) Nguyên Xuân Phuc vient de signer la directive N°23/CT-TTg sur le renforcement de la mise en œuvre de la résolution N°120/NQ-CP du gouvernement publié le 17 novembre 2017 sur le développement durable et la résilience au changement climatique du delta du Mékong.
>>Le Vietnam encourage le développement des énergies renouvelables

Après deux ans de mise en œuvre de cette résolution, les ministères, secteurs et localités ont obtenu des résultats positifs en termes d’élaboration de politiques, de définition de programmes stratégiques et de projets urgents ; d’élimination progressivement des difficultés relatives aux ressources ; de renforcement des liens interrégionaux dans les infrastructures et l'économie; de restructuration économique et de la main-d’œuvre, tout en favorisant la croissance économique de toute la région.

Le développement durable du delta du Mékong est impératif. Photo: VNA/CVN

Cependant, la mise en œuvre de la Résolution N°120/NQ-CP rencontre encore des difficultés et défis tels que le manque de propres initiatives des autorités et organes compétents dans les recherches, la mobilisation de ressources, la réalisation des solutions face aux impacts négatifs du changement climatique ; la coordination et la coopération intrarégionale et interrégionale encore insuffisantes et peu efficaces... En même temps, le delta du Mékong est confronté à un certain nombre de défis posés par le changement climatique, notamment l’élévation du niveau de la mer. Le développement rapide de l’économie a provoqué une pollution de l’environnement, un déséquilibre écologique, l’épuisement des nappes phréatiques, l’érosion côtière…

Le Premier ministre a demandé aux ministères, secteurs et localités concernés de la région de mettre en place, en toute urgence, des institutions de coordination régionale et de créer des mécanismes de développement durable du delta du Mékong. Il est également important de promouvoir le rôle des liens régionaux dans l’élaboration de mécanismes et politiques de développement économique ; de renforcer les investissements dans les infrastructures, d’élargir le marché et de promouvoir les liens entre la production et la consommation de produits. Il leur a également demandé d’augmenter les ressources, d’attirer davantage de fonds dont ceux du secteur privé, d’accélérer la réforme administrative, de préparer des infrastructures pour les projets de production moderne et à grande échelle, ainsi que de proposer des mécanismes financiers appropriés au service du développement durable du delta du Mékong.

Le chef du gouvernement a exigé de renforcer la formation et le développement des ressources humaines afin de promouvoir la restructuration de l'emploi et l’amélioration de la structure démographique, la recherche scientifique et le développement technologique pour le développement durable du delta du Mékong.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune