14/04/2020 12:13
Le Sommet spécial de l’ASEAN par visioconférence sur la lutte contre la pandémie de coronavirus (COVID-19) a débuté mardi matin 14 mars, sous la présidence du Premier ministre vietnamien Nguyên Xuân Phuc, comme le Vietnam assume cette année la présidence tournante de l’association régionale.
>>Les sommets de l’ASEAN et de l’ASEAN+3 sur le COVID-19 sont le "symbole" de la solidarité régionale
>>ASEAN 2020 : renforcer la résilience et s'adapter au défi épidémique

Le Premier ministre vietnamien Nguyên Xuân Phuc lors du Sommet spécial de l’ASEAN par visioconférence sur la lutte contre le COVID-19, le 14 avril.
Photo : Thông Nhât/VNA/CVN

Dans son discours d’ouverture, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a insisté sur les significations importantes de cet événement dans le contexte où le COVID-19 fait des ravages dans la région et dans le monde. Il a affirmé que tous les pays membres de l’ASEAN (Association des Nations de l’Asie du Sud-Est) s’efforçaient de lutter contre la pandémie qui affectait tous les aspects de la vie socio-économique, notamment le secteur des services qui représentait 30% du PIB total de la région.

"En cette conjoncture difficile, la solidarité et l’entraide au sein de la Communauté de l’ASEAN brillent, ce dont témoignent la Déclaration du président de l’ASEAN sur la réponse commune au COVID-19, le renforcement de la coopération dans la santé, la défense, l’économie et le tourisme, le partage de matériel médical et de produits de première nécessité, le soutien de citoyens…", a déclaré le chef du gouvernement vietnamien.

Résultats encourageants

"Les efforts de l’ASEAN ont abouti à des résultats encourageants", a-t-il constaté, ajoutant que la région avait recensé environ 15.000 cas de contamination sur les quelque 650.000 millions d’habitants, soit un taux inférieur à celui du monde, outre une hausse aussi en dessous du niveau mondial.

Nguyên Xuân Phuc a appelé à renforcer la solidarité et la détermination dans l’esprit "Cohésif et réactif", avant de se déclarer convaincu que ce Sommet spécial permettrait d’avancer des mesures efficaces pour vaincre le COVID-19, stabiliser la vie des habitants et assurer un développement stable et durable.

L’organisation par le Vietnam de ce Sommet spécial de l’ASEAN sur la lutte contre le COVID-19 est une autre illustration du dynamisme de Hanoï qui cherche à renforcer à la coopération régionale et internationale afin de faire face aux défis non traditionnels.

Lors de la 25e réunion du Conseil de coordination de l’ASEAN qui avait eu lieu le 9 avril sous forme de visioconférence, les pays membres de l’ASEAN avaient déclaré leur soutien à la proposition du Vietnam sur le renforcement des efforts communs face au COVID-19 à travers la création de réserves régionales de matériel médical et de produits de première nécessité pour répondre aux situations d’urgence, l’élaboration d’un processus de réaction commune de l’ASEAN en cas d’épidémies…

Après le discours d’ouverture du Premier ministre Nguyên Xuân Phuc, les dirigeants de l’ASEAN ont écouté le vice-Premier ministre et ministre vietnamien des Affaires étrangères, Pham Binh Minh, également président du Conseil de coordination de l’ASEAN, présenter un rapport sur les efforts de l’ASEAN face au COVID-19 et les recommandations d’orientations de coopération futures.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Le Vietnam en tête de l'Asie du Sud-Est pour relancer le tourisme "Avec une population de plus de 97 millions d'habitants et une classe moyenne en croissance, le Vietnam a un grand potentiel sur le marché du tourisme intérieur", a déclaré Vu Thê Binh, vice-président de l’Association du tourisme du Vietnam, selon The Straits Times.