06/09/2018 22:00
Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a participé, jeudi matin 6 septembre, à une conférence consacrée au développement du ginseng de Ngoc Linh et d’autres plantes médicinales de la province de Kon Tum (hauts plateaux du Centre).

>>Le Premier ministre exhorte Kon Tum à promouvoir le développement durable des forêts
>>Exposition du ginseng de Ngoc Linh et d’autres plantes médicinales
>>Extension à près de 17.000 ha l'indication géographique du ginseng de Ngoc Linh

 

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc prononce un discours lors de la conférence sur le ginseng de Ngoc Linh, à Kon Tum, le 6 septembre.
Photo: Thông Nhât/VNA/CVN

Dans son discours prononcé lors d'une conférence sur le ginseng de Ngoc Linh à Kon Tum, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a souligné le fait que les plantes médicinales permettraient de réduire la pauvreté, voire d'apporter la fortune avec une bonne organisation et gestion.

Les provinces de Quang Nam et Kon Tum sont considérées comme les "capitales" du ginseng de Ngoc Linh, l’un des quatre meilleurs du monde. Cette conférence avait ainsi un rôle important dans la recherche de mesures pour développer les valeurs de ce "trésor national" au service du développement socio-économique local.

Nguyên Xuân Phuc s’est déclaré convaincu que la province de Kon Tum pourrait préserver les valeurs précieuses du ginseng de Ngoc Linh, produire plusieurs produits dérivés de qualité. Il a affirmé que la production et les exportations pourraient s’élever à un milliard de dollars dans les prochaines décennies, vu la forte croissance du marché mondial.

 

Le ginseng de Ngoc Linh a été découvert à la fin des années 1960 sur la montagne éponyme des hauts plateaux du Centre.
Photo: Duong Giang/VNA/CVN


Le chef du gouvernement a ensuite insisté sur la nécessité d’assurer la préservation parallèle au développement. Il a demandé aux organes compétents de chercher à développer les valeurs éminentes et les caractéristiques du ginseng de Ngoc Linh pour le distinguer d’autres ginsengs. Il leur a également ordonné de préserver les gènes du ginseng de Ngoc Linh, de protéger cette marque car il s’agit là d’une marque nationale du Vietnam.

Nguyên Xuân Phuc a en outre souligné l’importance de l’application des technologies de la 4e révolution industrielle dans la production, ainsi que des campagnes de communication pour promouvoir l’image du ginseng de Ngoc Linh.

"Les capitaux et les technologies sont importants, mais pour le ginseng de Ngoc Linh, la terre et les forêts sont deux facteurs irremplaçables", a-t-il conclu.

 

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le Musée des beaux-arts de Hô Chi Minh-Ville, destination favorite des touristes

Kiên Giang: de nombreuses promotions au Saigon - Phu Quôc Resort & Spa La zone de villégiature Saigon - Phu Quôc, située sur la pittoresque île de Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), propose de nombreux programmes promotionnels d’ici la fin de l’année.