20/04/2020 19:06
Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc qui travaillé lundi 20 avril avec le Comité du Parti communiste du Vietnam (PCV) de Hanoï, a demandé à la ville de mettre en œuvre des mesures synchrones de relance économique dans le contexte de l’impact de l’épidémie du nouveau coronavirus.
>>Renforcer le développement de l’industrie de transformation agricole
>>Hanoï détermine la découverte des cas suspectés comme tâche principale
>>Modification d’un plan sur les investissements à moyen terme

Séance de travail entre le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc et le Comité du Parti de Hanoï, le 20 avril. Photo : Thông Nhât/VNA/CVN

Tout d’abord, Hanoï doit réaliser de manière exemplaire la prévention et le contrôle de l’épidémie. Parallèlement à la lutte contre l’épidémie, elle devrait s’efforcer d’atteindre les objectifs essentiels fixés au début de cette année, a-t-il indiqué.

Qualifiant d’un effort une croissance hanoïenne de près de 4% au premier trimestre, quoique bien inférieure par rapport à la même période de l’an dernier, le chef du gouvernement a estimé que la ville devrait faire preuve de plus d’énergie et de dynamisme dans son développement.

La ville a bien mis en œuvre l’application des technologies de l’information, notamment dans l’enseignement et l’apprentissage à la télévision, les réunions virtuelles, la construction de la ville intelligente. De nombreux changements positifs ont été opérés dans la réforme administrative, le développement des entreprises et des coopératives, et l’édification de la nouvelle ruralité.

Cependant, il y a encore place à amélioration, notamment dans la modernisation des infrastructures de transport, la lenteur de la progression de certains grands ouvrages dont le projet de ligne ferroviaire urbaine Cat Linh - Hà Dông, qui affecte le décaissement des investissements publics, a fait remarquer le dirigeant.

Il a invité Hanoï à trouver des ressources sociales au service du développement des infrastructures, à accélérer le décaissement des investissements publics, à stimuler la consommation, et à développer des scénarios de développement avec des conditions différentes dans une économie en pleine mutation, a-t-il souligné.

Hanoï est appelée à devenir une ville riche, belle, élégante, intelligente et intégrée dans les temps à venir, a déclaré le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc.

Concrètement, elle devra construire un système d’infrastructures urbaines harmonieuses et modernes; devenir un centre économique, financier, bancaire, scientifique, éducatif, culturel, sportif de premier rang ; avoir un environnement de vie convivial, durable et sûr ; et être un lieu de convergence de la quintessence culturelle vietnamienne, a-t-il précisé.

Durant le reste de l’année, la ville devrait continuer de concentrer ses efforts sur la prévention et le contrôle de l’épidémie, déployer de manière synchrone des mesures de relance économique, d’assurer l’approvisionnement alimentaire et de bien réaliser la gestion urbaine.

La ville devrait progresser davantage dans l’amélioration de l’environnement des affaires, notamment en se concentrant sur la mise en place d’un gouvernement électronique; promouvoir le commerce électronique et l’agriculture numérique, a-t-il encore indiqué.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Petits tours d'aventure lancés à Dà Lat Les circuits d'aventure avec un petit nombre de personnes sont une nouvelle tendance dans la ville de Dà Lat, province de Lâm Dông (hauts plateaux du Centre).