31/08/2020 17:57
Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a affirmé sa volonté d’approfondir les relations entre son pays et le Vietnam, lors d’une interview accordée à l’Agence Vietnamienne d’Information (VNA) en février 2019.
>>Abe Shinzo contribue considérablement au développement des liens Vietnam - Japon
>>Les PM vietnamiens et japonais tiennent un entretien téléphonique
>>Le Japon veut assouplir les restrictions d’entrée au Vietnam

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc (gauche) et son homologue japonais Shinzo Abe, le 1er juillet 2019 à Tokyo. Photo : Thông Nhât/VNA/CVN

Le Premier ministre Shinzo Abe, en poste depuis fin 2012, a annoncé vendredi 28 août son intention de démissionner pour des raisons de santé. En qualité de chef du gouvernement japonais, il s’est rendu au Vietnam à quatre reprises, en novembre 2006, en janvier 2013, en janvier et novembre 2017.

Lors de sa première visite au Vietnam en 2006, les deux pays ont adopté une déclaration commune affirmant leur volonté de s’orienter vers un partenariat stratégique pour la paix et la prospérité en Asie.

En 2013, le Vietnam était l’une des étapes de sa première tournée à l’étranger après être retourné au pouvoir. En novembre 2017, lors de sa 4e visite au Vietnam en tant que Premier ministre japonais, Shinzo Abe a été invité par son homologue vietnamien Nguyên Xuân Phuc à se rendre à Hôi An, sa ville natale. Les deux Premiers ministres ont visité la vieille ville de Hôi An qui était autrefois un port commercial international de grande importance où les navires japonais, chinois, arabes et européens venaient faire escale pour commercer.

Le Premier ministre Shinzo Abe a eu des contributions importantes au développement des relations bilatérales, pour l’intérêt des deux peuples, pour la paix, la prospérité, la coopération et le développement dans la région et dans le monde. Ces huit dernières années, les relations vietnamo-japonaises se sont fortement développées en tous domaines.

En 2014, le Vietnam et le Japon ont porté leurs relations au niveau d'un partenariat stratégique approfondi pour la paix et la prospérité en Asie. En 2017, le Japon était le plus grand bailleur d’aides publiques au développement du Vietnam. Il était également son 2e plus grand investisseur étranger et son 4e partenaire commercial.

Shinzo Abe a invité le Vietnam à participer au Sommet élargi du G7 en 2016 et au Sommet du G20 en 2019 en tant qu’invité spécial du pays hôte. Il s’agissait des premières fois que le Vietnam a pu assister aux Sommets du G7 et du G20.

Parallèlement à l’épanouissement des relations bilatérales, la communauté vietnamienne au Japon s’est développée rapidement sous l'administration de Shinzo Abe. Selon des statistiques japonaises, fin 2019, près de 412.000 Vietnamiens vivaient au Japon, soit 12 fois plus que 2012 - moment où Shinzo Abe venait de retourner au pouvoir. Ce développement s’explique par des politiques favorables du gouvernement japonais. Dans le contexte de COVID-19, le gouvernement japonais a lancé plusieurs politiques pour assister les travailleurs vietnamiens.

Lors de l’interview accordée à la VNA en février 2019, Shinzo Abe, le Premier ministre à la longévité la plus importante de l'histoire du Japon, a affirmé sa volonté d’approfondir les relations entre son pays et le Vietnam. Il a émis également le souhait de voir les deux pays coopérer pour résoudre des problèmes régionaux et mondiaux lorsque le Vietnam assumerait la présidence tournante de l’ASEAN (Association des nations d’Asie du Sud-Est) en 2020.

VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Géoparc mondial de Dak Nông, au paradis des grottes volcaniques Doté d’un surprenant réseau de grottes volcaniques, le Parc géologique de Dak Nông au Vietnam a été reconnu par l’UNESCO Géoparc mondial. Un nouveau point fort pour cette province du Tây Nguyên déjà très bien pourvue de sites d’écotourisme.