16/10/2018 16:45
Le Premier ministre japonais Shinzo Abe est parti mardi 16 octobre pour une tournée de cinq jours en Europe. Il se rendra en Espagne, en France et en Belgique pour une série de discussions et pour assister au XIIe Sommet du Dialogue Asie-Europe (ASEM).
>>Japon et UE proches d'un accord de libre-échange
>>UE - Japon : visite cruciale à Tokyo pour boucler l'accord de libre-échange
>>UE - Japon : sommet téléphonique pour le lancement de négociations de libre-échange

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe. Photo: AFP/VNA/CVN

Avant son départ, le dirigeant japonais avait déclaré qu'il soulignerait au cours de son voyage l'importance d'un "ordre économique libre, juste et régulé", face aux préoccupations grandissantes concernant le protectionnisme mondial.

Le premier arrêt pour M. Abe sera l'Espagne, où il rencontrera son homologue espagnol Pedro Sanchez et le roi Felipe VI avant de se rendre en France mercredi 17 octobre.

En France, il sera accueilli par le président Emmanuel Macron. Tous deux aborderont diverses questions pertinentes, notamment l'accord de libre-échange conclu entre le Japon et l'Union européenne, ainsi que les efforts du Japon en faveur d'un commerce équitable et ouvert qui devraient figurer en tête de l'ordre du jour, ont indiqué des sources.

M. Abe se rendra jeudi à Bruxelles pour assister au XIIe Sommet de l'ASEM qui se tient tous les deux ans, alternativement en Asie et en Europe. Un certain nombre de questions devraient être abordées cette année, notamment liées à la cybersécurité, à la protection de l'environnement et à l'autonomisation des femmes.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Luang Prabang, Udon Thani et Quang Ninh: un triangle de patrimoines mondiaux La promotion du triangle de patrimoines mondiaux lors d’un forum commun a offert des opportunités de développement des produits touristiques empreints des particularités culturelles de chaque pays, contribuant ainsi à créer des circuits attrayants, notamment pour les touristes venant d’Europe et d’Amérique du Nord.