23/10/2020 00:14
Le Prremier ministre japonais Suga Yoshihide, cité par la radio NHK, a fait savoir qu’au cours de sa visite au Vietnam et en Indonésie, il a convenu avec les dirigeants du Vietnam et de l’Indonésie de coopérer pour construire un avenir pacifique et prospère dans la région Indo-Pacifique.
>>Vietnam et Japon concluent un accord de voyage à court terme
>>Les liens Vietnam - Japon, un "modèle de partenariat gagnant-gagnant"
>>La presse du Japon salue la visite officielle du PM Suga Yoshihide au Vietnam

Le Premier ministre japonais Suga Yoshihide, a souligné que le Japon et l’ASEAN pouvaient se soutenir mutuellement et renforcer leurs relations mutuelles parce que les deux parties partageaient le même objectif de mettre à exécution les principes fondamentaux tels que l’état de droit, l’ouverture et la transparence dans la région Indo-Pacifique.

Le Prremier ministre japonais Suga Yoshihide (gauche) et le Premier ministre du Vietnam, Nguyên Xuân ¨Phuc. Photo : VNA/CVN

Le chef du gouvernement japonais a affirmé que le Japon soutenait la «Vision de l’ASEAN sur l’Indo-Pacifique», et a fait savoir que la vision de l’ANASE et de l’initiative du Japon sur une région Indo-Pacifique libre et ouvert ont de nombreux points communs.

Le Premier ministre Suga Yoshihide a également souligné que la paix et la prospérité dans la région Indo-Pacifique ne seront réalisées que si les principes de liberté, d’ouverture et de primauté du droit "s’enracinent" dans cette région.

Il a également déclaré que le Japon s’opposait à toute action qui augmente les tensions en mer de Chine méridionale/Mer Orientale. Il a souligné que toutes les parties impliquées dans les questions régionales devraient travailler ensemble pour trouver des solutions pacifiques fondées sur le droit international au lieu de l’usage de la force ou de la coercition.

Auparavant, au cours d’une conférence de presse lors de sa visite d’État en Indonésie le 21 octobre, le Premier ministre japonais Suga Yoshihide a souligné que la mer de Chine méridionale/Mer Orientale était l’une des principales routes maritimes reliant le Japon et l’Asie du Sud-Est.

Le Japon a exigé d’arrêter toutes les actions et tous les mouvements qui compromettent la paix dans la mer de Chine méridionale, tout en exprimant le point de vue du Japon d’accorder la priorité à la paix et à la prospérité dans la région, ainsi qu’à la liberté et au respect de l’état de droit en mer de Chine méridionale/Mer Orientale. 
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Ambiance "électropicale" dédiée aux jeunes francophones

Le nombre de touristes étrangers au Vietnam diminue de 76,6% en onze mois Le nombre d'arrivées internationales au Vietnam en novembre a connu une augmentation de 19,6% par rapport à octobre mais a baissé de 99% en variation annuelle.