25/03/2018 22:31
Lors d’une cérémonie marquant le 10e anniversaire de l’établissement de la ville de Hôi An, province de Quang Nam, tenue samedi soir 24 mars, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a appelé Hôi An à devenir une vieille ville touristique de premier plan dans la région et le monde.

>>Deux records du Vietnam au programme artistique "Mémoire à Hôi An"
 

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc (1er rang, centre) à la  cérémonie de célébration du 10e anniversaire de l’établissement de la ville de Hôi An.

Photo : Thông Nhât/VNA/CVN


Rappelant les études sur l’histoire des activités commerciales de Hôi An – reconnue patrimoine culturel mondial par l’UNESCO, le chef du gouvernement a souligné le besoin de plus d’efforts pour développer durablement le tourisme local tout en préservant la culture.

Avec son prestige et son avantage comme une destination attrayante dans le triangle des patrimoines culturels mondiaux Huê - Hôi An - My Son, ses avantages en termes de transport et sa capacité d’intégration internationale, Hôi An peut facilement saisir toutes les opportunités pour s’élancer, a affirmé M. Phuc.

Il a demandé à la ville de résoudre harmonieusement la relation entre développement économique et protection de l’environnement et préservation de la culture, ainsi que d’assurer le bien-être social et de considérer le patrimoine et les ressources naturelles écologiques comme le moteur de la croissance locale.

Il a suggéré à la ville de tirer parti des villages de métier et des vestiges, de veiller à l’édification d’une culture entrepreneuriale et de service dans chaque famille, chaque individu et chaque entreprise pour un développement durable et pour protéger la marque comme le prestige de Hôi An.


Hôi An doit promouvoir la valeur des patrimoines culturels

Nguyên Xuân Phuc a demandé aux autorités provinciales, à et des ministères et secteurs de continuer à aider Hôi An à élaborer son plan d’aménagement du développement urbain d’ici 2030, vision 2050, un projet sur les politiques et mécanismes spéciaux relatifs à la préservation et à la revalorisation du patrimoine culturel mondial pour booster le développement de la ville dans les temps qui viennent.

Il a également demandé à Hôi An d’améliorer son efficacité de gestion, de préservation et de promotion de la valeur des patrimoines culturels, de mobiliser des ressources pour investir dans la restauration d’anciennes rues, de vestiges historiques révolutionnaires et de villages de métier traditionnel.

Indiquant que chaque individu à Hôi An et à Quang Nam a la responsabilité de maintenir et de promouvoir les valeurs des patrimoines culturels matériels et immatériels, il a souligné la nécessité de développer le tourisme communautaire.

 

Un coin de la ville de Hôi An, province de Quang Nam au Centre.
Photo : VNA/CVN


Hôi An devient vraiment une destination attrayante une fois que ses propriétaires - les résidents de Hôi An - sont des gens civilisés, a insisté M. Phuc.

Hôi An a accueilli 3,2 millions d’arrivées de touristes en 2017, en hausse de près de 200% par rapport à il y a 10 ans. Les secteurs du tourisme, des services et du commerce représentaient 70% du PIB local.

Le tourisme a stimulé la croissance des activités commerciales et de production locales. Les conditions de vie des habitants ont été améliorées, ce qui se reflète dans le revenu moyen par habitant, lequel est passé de 17 millions de dôngs (748 dollars) en 2008 à plus de 40 millions de dôngs (1.760 USD) l’année dernière.

Lors de son déplacement à Quang Nam, le Premier ministre a rendu visite à la mère héroïque Vo Thi Tang et à Huynh Hoac, un haut fonctionnaire ayant 55 ans d’adhésion au Parti communiste du Vietnam dans la commune de Câm Thanh de la ville de Hôi An. Il a également rencontré d’anciens dirigeants de la province.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Thi.bli, de l’amour de la céramique à l’amour du Vietnam

Un Depuis 15 ans, chaque dimanche matin, les philatélistes de la capitale se donnent rendez-vous dans un petit café de la rue Triêu Viêt Vuong. Rassemblés sur le trottoir, ils boivent du thé et du café tout en échangeant des timbres.