23/03/2020 09:25
Dans une allocution diffusée en direct sur la chaîne publique ERT, le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis a annoncé dimanche 22 mars un confinement d'envergure nationale dans le cadre de mesures visant à contenir la propagation du nouveau coronavirus.
>>Pourquoi la Grèce a réagi très tôt face au coronavirus
>>La Grèce en état d'alerte "maximum" face à l'afflux de milliers de migrants à ses portes
>>Grèce : des centaines de réfugiés bloqués à la frontière avec la Turquie

Le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis. Photo : Xinhua/VNA/CVN

Cette mesure prendra effet lundi 23 mars à partir de 06h00 heure locale, a-t-il déclaré. Tout déplacement non essentiel sera interdit. "Cette mesure doit être prise à temps pour qu'elle ne soit pas prise en vain... Nous avons besoin d'initiatives audacieuses et promptes", a indiqué le Premier ministre grec. La Grèce compte désormais un total de 15 décès causés par des complications liées au COVID-19, contre 13 samedi, a annoncé un peu plus tôt le ministère grec de la Santé, dans un communiqué de presse envoyé par courrier électronique.

Le nombre d'infections confirmées s'élève actuellement à 624, dont 94 nouveaux cas enregistrés samedi 21 mars. Dimanche 22 mars, 124 personnes étaient hospitalisées, dont 34 dans des unités de soins intensifs, selon le communiqué de presse. À partir de lundi 23 mars, les citoyens devront remplir un formulaire et informer les autorités par e-mail ou par SMS de leurs déplacements.

Seuls seront autorisés les allers-retours pour travailler, et les sorties visant à acheter de la nourriture ou des médicaments, et à rendre visite à un médecin ou à une personne nécessitant des soins. Il sera également autorisé de faire de l'exercice seul ou avec une deuxième personne, ou encore de promener un chien. Ceux qui enfreindront cette mesure seront passibles d'une amende minimale de 150 euros (162 dollars américains).

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

Le tourisme vietnamien se lance dans l’accueil virtuel "Bonjour, bienvenue à l’hôtel A. Je suis votre réceptionniste virtuelle Aimesoft. En quoi puis-je vous aider ?". Voici le surprenant message que les touristes pourront bientôt entendre dès leur arrivée dans les hôtels munis de la technologie AimeHotel. Une intelligence artificielle présentée pour la première fois au Vietnam.