14/11/2020 21:01
Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a appelé samedi 14 novembre la Nouvelle-Zélande à ouvrir plus largement ses portes aux marchandises et produits agricoles des pays de l’ASEAN alors que les deux parties disposent d’un énorme potentiel de coopération.

>>Réunions ASEAN - Australie et ASEAN - Nouvelle-Zélande
>>L’ASEAN et la Nouvelle-Zélande s’engagent à renforcer leur partenariat stratégique
 

Sommet ASEAN - Nouvelle-Zélande en ligne, le 14 novembre. 
Photo : Thông Nhât/VNA/CVN 


S’adressant au Sommet commémoratif ASEAN - Nouvelle-Zélande en ligne, Nguyên Xuân Phuc a suggéré à la Nouvelle-Zélande de partager ses expériences en matière de création de marques et de développement de chaînes de valeur d’un certain nombre de fruits afin d’aider les pays de l’ASEAN à accéder à des marchés exigeants.

L’ASEAN est désormais le quatrième partenaire commercial de la Nouvelle-Zélande, avec un commerce bilatéral atteignant 12,5 milliards de dollars en 2019, a indiqué le dirigeant vietnamien.

Dans le contexte de la pandémie de COVID-19, il a proposé à la Nouvelle-Zélande de renforcer sa coopération avec l’ASEAN dans la recherche et le développement de vaccins, et de soutenir la Réserve régionale de fournitures médicales de l’ASEAN et le Fonds d’intervention 
COVID-19.

Le Vietnam espère que la Nouvelle-Zélande, en tant que présidente du Forum de coopération économique Asie-Pacifique (APEC) en 2021, s’associera aux pays de la région pour créer une forte dynamique afin de surmonter la crise et de relancer la croissance, a-t-il déclaré.

Le chef du gouvernement vietnamien a également appelé la Nouvelle-Zélande à créer des conditions favorables pour que les étudiants des deux parties recherchent de nouvelles méthodes d’apprentissage au milieu de la pandémie.

L’ASEAN s’engage fermement à faire de la Mer Orientale une mer de paix, de stabilité et de développement, a-t-il réitéré, ajoutant que la position et les principes du bloc sur la Mer Orientale avaient été clairement énoncés lors du 36e Sommet de l’ASEAN, de la 53e conférence des ministres des Affaires étrangères de l’ASEAN et du 37e Sommet de l’ASEAN.

Les pays de l’ASEAN ont souligné l’importance de renforcer le dialogue et la confiance, et de régler pacifiquement les différends conformément au droit international et à la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer (CNUDM) de 1982.

Les parties concernées devraient faire preuve de retenue et ne pas militariser ou prendre des mesures qui augmenteraient les tensions et compliqueraient la situation, a déclaré le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc.


Faire progresser la paix et la prospérité dans la région

Les pays ont également souligné les efforts déployés pour mettre pleinement et efficacement en œuvre la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC) et élaborer un Code de conduite en Mer Orientale (COC) de manière efficace, efficiente et conforme au droit international et à la CNUDM.
 

Le PM appelle la Nouvelle-Zélande à s’ouvrir plus aux produits aséaniens. 
Photo : Thông Nhât/VNA/CVN 


Le Vietnam travaillera en étroite collaboration avec les autres pays de l’ASEAN et la Nouvelle-Zélande pour faire progresser la coopération ASEAN - Nouvelle-Zélande, apportant ainsi des avantages aux deux parties pour la paix, la stabilité et la prospérité dans la région.

La Première ministre Jacinda Ardern a déclaré que l’ASEAN et la Nouvelle-Zélande partageaient un solide héritage de coopération pour faire progresser la paix et la prospérité dans la région.

L’ASEAN est le quatrième partenaire commercial de la Nouvelle-Zélande, un partenaire crucial en matière de défense et de sécurité et un centre stratégique essentiel qui relie la Nouvelle-Zélande à l’Asie et au reste du monde, a-t-elle affirmé.

Le partenariat jouera un rôle important alors que les pays travailleront ensemble pour soutenir les efforts mondiaux visant à gérer la pandémie et à garantir un accès juste et équitable à des vaccins sûrs, et à stimuler la reprise économique en maintenant des marchés ouverts pour leurs exportateurs et des chaînes d’approvisionnement résilientes, a-t-elle souligné.

La Première ministre Jacinda Arderna réaffirmé l’engagement de la Nouvelle-Zélande à renforcer son partenariat avec l’ASEAN sur le thème "Paix, prospérité, peuple et planète", ce qui favorisera la coopération dans des domaines tels que la durabilité et les changements climatiques, la facilitation du commerce et le commerce numérique.

À la fin du sommet, les dirigeants ont adopté la Déclaration de Vision conjointe des dirigeants de l’ASEAN et de la Nouvelle-Zélande à l’occasion du 45e anniversaire des relations de dialogue ASEAN - Nouvelle-Zélande : un héritage de partenariat, un avenir ensemble.

Selon cette déclaration, les dirigeants ont partagé leur engagement à maintenir et à promouvoir la paix, la sécurité et la stabilité dans la région, ainsi que le règlement pacifique des différends, y compris le plein respect des processus juridiques et diplomatiques.

Ils ont réaffirmé leur attachement à une architecture régionale ouverte, transparente, inclusive et fondée sur des règles, qui respecte la souveraineté de tous les États, quelle que soit leur taille ; qui repose sur des principes clés tels que le respect du droit international et l’ouverture des marchés ; et qui repose sur des mécanismes dirigés par l’ASEAN.

Les dirigeants ont réaffirmé leur détermination à promouvoir des valeurs et des normes communes, y compris celles inscrites dans la Charte de l’ASEAN, la Charte des Nations Unies et le Traité d’amitié et de coopération en Asie du Sud-Est.

Les parties ont convenu de continuer à travailler ensemble sur l’instauration de la confiance et la diplomatie préventive, notamment dans le cadre du processus du Forum régional de l’ASEAN, et de relever les défis de sécurité régionaux, notamment par la coopération pour promouvoir la cybersécurité, lutter contre la criminalité transnationale organisée et la cybercriminalité, renforcer la sécurité aux frontières, lutter contre terrorisme et promouvoir l’inclusion sociale pour prévenir l’extrémisme violent.

Ils se sont félicités de la décision de lancer officiellement des négociations pour moderniser l’Accord de libre-échange ASEAN - Australie - Nouvelle-Zélande au début 2021, afin de s’assurer qu’il reste un accord visionnaire et créant des précédents, qui offre des avantages tangibles à leurs entreprises, consommateurs et peuples, et qui démontre le véritable partenariat économique entre l’ASEAN et la Nouvelle-Zélande.

Ils ont promis de redoubler d’efforts pour approfondir la coopération économique subtantialle, améliorer les liens commerciaux et soutenir le développement du capital humain en vue de la 4e révolution industrielle, notant l’importance de la science, de la technologie et de l’innovation pour les économies du XXIe siècle.

 

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le concours "Jeunes Reporters Francophones 2020" couronné de succès

Le nombre de touristes étrangers au Vietnam diminue de 76,6% en onze mois Le nombre d'arrivées internationales au Vietnam en novembre a connu une augmentation de 19,6% par rapport à octobre mais a baissé de 99% en variation annuelle.