29/01/2021 23:13
Le Premier ministre (PM) Nguyên Xuân Phuc a demandé le 29 janvier à accélérer les campagnes de suivi et de test pour diagnostiquer le virus SRAS-CoV-2, afin d'assurer la célébration en toute sécurité du Nouvel An lunaire, qui tombe le 12 février prochain.
>>COVID-19: 53 nouveaux cas positifs au virus SRAS-CoV-2 confirmés
>>Neuf nouveaux cas de transmission locale en 12 heures
>>Coronavirus : Hanoï suspend le transport public en lien avec Quang Ninh


Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc (centre) préside une réunion avec la permanence du gouvernement sur la lutte contre l'épidémie, le 29 janvier.
Photo : VNA/CVN


Présidant une réunion avec la permanence du gouvernement après que de nouvelles épidémies de COVID-19 ont été détectées dans le pays après 55 jours sans infection intracommunautaire, le chef du gouvernement Nguyên Xuân Phuc a réitéré la devise de "combattre l'épidémie comme combattre l'ennemi", tout en soulignant la nécessité de "contrôler la pandémie dans la nouvelle situation".

‘’Compte tenu de la propagation rapide de nouvelles souches de SRAS-CoV-2, nous devons agir contre la montre pour tester et suivre les cas suspects’’, a-t-il  exhorté. Après avoir souligné l'importance de redoubler de vigilance face aux risques de contamination, Nguyên  Xuân Phuc a souligné la stratégie du Vietnam qui a montré son efficacité, qui repose sur des mesures préventives.

Les localités qui ont signalé une infection intracommunautaire doivent appliquer des mesures de distanciation sociale dans les zones à haut risque, a-t-il déclaré, tout en demandant au ministère de la Santé de présenter un plan d'achat d'un vaccin contre le COVID-19, afin qu'il puisse être déployé au premier trimestre de l'année.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les feuilles de lotus, une source d’inspiration infinie pour un jeune peintre