27/08/2020 22:38
Le Premier ministre (PM) Nguyên Xuân Phuc a présidé jeudi 27 août à Hanoï une réunion en ligne entre la Permanence du gouvernement et certains localités, ministères et secteurs sur des solutions de prévention et de lutte contre le COVID-19.
>>Les dons se multiplient à Dà Nang pour soutenir la lutte anticoronavirus
>>COVID-19 : les forces de santé doivent redoubler d'efforts

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc s'exprime lors d'une réunion de la Permanence du gouvernement, le 27 août à Hanoï.
Photo : Thông Nhât/VNA/CVN

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a estimé que l'épidémie de COVID-19 était sous contrôle une part, tout en demandant aux ministères, aux secteurs et aux localités de continuer à resserrer les mesures préventives, à promouvoir les activités de production, à résoudre les questions concernant l'emploi, le revenu, la vie et la sécurité sociale.

En conclusion, il a déclaré qu'avec la participation de l'ensemble du système politique, l’application de nombreuses politiques appropriées telles que : port un masque, mise en quarantaine, règlement de violations, contrôle des entrées et sorties illégales..., l'épidémie était maîtrisée dans le pays. En outre, l'investissement public, la promotion de la production... sont mis en œuvre.

Le chef du gouvernement a également salué la quarantaine rapide des zones épidémiques dans 15 localités comme Hanoï, Hà Nam, Hai Duong (Nord), Dà Nang, Khanh Hoà, Quang Nam (Centre) et Hô Chi Minh-Ville. Cependant, il a également souligné que le risque de propagation du coronavirus dans la communauté demeurait toujours et demandé un traitement rapide des cas détectés.

Renforcer la coopération internationale

Lors de la réunion, M. Phuc a également chargé les présidents des Comités populaires des localités de promulguer les sanctions pour gérer les violations pendant l'épidémie, de prendre des mesures spécifiques pour stimuler la production et les affaires. Il a également suggéré d'étendre le paquet de soutien de sécurité sociale.

Il a aussi chargé les Comités populaires des provinces, en particulier des provinces limitrophes, de se coordonner étroitement avec le ministère de la Défense pour empêcher l’entrée illégale au pays.

Une réunion sur la coopération de lutte contre le COVID-19 des garde-frontières vietnamiens (droite) et chinois, à Diên Biên (Nord).
Photo : Phan Tuân Anh/VNA/CVN 

Le ministère de la Santé continue d'améliorer les renseignements sur la sécurité sanitaire dans les lieux publics, les lieux de travail et les écoles, d’accélérer la recherche sur les vaccins et les médicaments contre le COVID-19, de renforcer la coopération internationale, en particulier avec les pays dont les premiers résultats de la recherche sur les vaccins sont disponibles.

Le chef du gouvernement a proposé une communication forte et appropriée afin que les gens soient toujours prêts à prévenir l’épidémie, mais ne paniquent pas, la poursuite de l’encouragement à installer l’application Bluezone. Il a également exigé la gestion et la surveillance stricte des lieux de quarantaine.

En particulier, le Premier ministre a demandé aux ministères et aux secteurs d'accélérer la délivrance de visas aux experts et investisseurs étrangers au Vietnam. Il a chargé les ministères, les secteurs, les compagnies aériennes et le Comité de pilotage nationale de prévention et de contrôle du COVID-19 d'examiner et de proposer la réouverture des lignes commerciales vers certains pays en sécurité.

Le Premier ministre a proposé au ministère des Finances et au ministère de la Santé d’élaborer le plan de collecte des frais de traitement du COVID-19.

Le ministère des Affaires étrangères continue d’être chargé de l’organisation des vols pour rapatrier des Vietnamiens bloqués à l'étranger et amener des experts et des investisseurs au Vietnam.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Géoparc mondial de Dak Nông, au paradis des grottes volcaniques Doté d’un surprenant réseau de grottes volcaniques, le Parc géologique de Dak Nông au Vietnam a été reconnu par l’UNESCO Géoparc mondial. Un nouveau point fort pour cette province du Tây Nguyên déjà très bien pourvue de sites d’écotourisme.