15/04/2020 18:45
Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a demandé de ne pas assouplir les mesures de prévention et de contrôle de l’épidémie du nouveau coronavirus en dépit des signes positifs observés dans ce combat, a annoncé le Bureau du gouvernement.
>>La distanciation sociale doit être maintenue dans les localités à haut risque
>>Agir pour une société sécuritaire
>>Le PM demande de poursuivre l’application stricte de la distanciation sociale
>>Ne pas relâcher les réglementations car le risque d’explosion demeure

Réunion entre la permanence du gouvernement et le Comité national de pilotage pour la prévention et le contrôle de l’épidémie de COVID-19, le 13 avril à Hanoï.
Photo : Thông Nhât/VNA/CVN

Lors de la réunion de la permanence du gouvernement du 13 avril, le chef du gouvernement a souligné que l’épidémie évolue toujours de manière complexe et représente un risque élevé, d’où la nécessité absolue de ne pas relâcher de vigilance.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a demandé de mettre en œuvre strictement des mesures urgentes sur une courte période de temps pour ne pas avoir à appliquer le confinement social sur une longue période de temps, suivant la ligne directrice d’accepter des sacrifices économiques pour protéger la population.

Les branches, les secteurs et les localités sont invités à continuer de bien mettre en œuvre les mesures urgentes de prévention et de contrôle de l’épidémie prévues par la directive n°16 en date du 31 mars 2020 du Premier ministre, a-t-il indiqué.

Le chef du gouvernement a chargé le Comité national de pilotage pour la prévention et le contrôle de l’épidémie du nouveau coronavirus de lui soumettre les propositions sur le plan de confinement social après le 15 avril.

Cette mesure de distanciation sociale consiste à restreindre autant que possible les interactions humaines dans la société. Le principe est que chaque famille s’isole des autres familles, un village des autres villages, une commune des autres communes, une province des autres provinces.

Le Premier ministre a également demandé aux localités de diriger de manière drastique les mesures de prévention et de lutte contre l’épidémie dans les parcs industriels, les entreprises et les chantiers de construction, d’accroître la protection de la sécurité des salariés, et de prêter attention à la vie des personnes vulnérables.

Le Comité national de pilotage pour la prévention et le contrôle de l’épidémie du nouveau coronavirus a fait savoir mercredi 15 avril que le Vietnam a bien maîtrisé la maladie grâce à la mise en œuvre de mesures de distanciation sociale sur une période de deux semaines du 1er au 15 avril.

Les membres du comité ont cependant recommandé au Premier ministre de promulguer une nouvelle directive sur la poursuite des règles sur la distanciation sociale après le 15 avril pour une semaine minimum dans les localités à haut risque pour endiguer la propagation de l’épidémie.

Dans les localités présentant des risques ou des risques faibles de flambé épidémique, plusieurs activités de production et commerciales peuvent être reprises quand les consignes sanitaires sont assurées.

En ce qui concerne les voyages, le comité a convenu de proposer au gouvernement de poursuivre l’application des mesures de prévention des infections importées, et de demander aux agences compétentes de sanctionner les violations des règles relatives à la prévention et au contrôle de l’épidémie.

VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Le Vietnam en tête de l'Asie du Sud-Est pour relancer le tourisme "Avec une population de plus de 97 millions d'habitants et une classe moyenne en croissance, le Vietnam a un grand potentiel sur le marché du tourisme intérieur", a déclaré Vu Thê Binh, vice-président de l’Association du tourisme du Vietnam, selon The Straits Times.