21/12/2020 23:14
Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a demandé lundi 21 décembre aux unités de recherche sur les vaccins de prendre des mesures fortes et des méthodes adaptées et créatives pour accélérer les essais de vaccins dans le pays.
>>Début du test du vaccin Nano Covax du Vietnam sur les humains
>>Le vice-PM Vu Duc Dam rend visite aux volontaires aux tests du vaccin Nano Covax

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc s’exprime lors de la réunion des membres permanents du gouvernement, le 21 décembre. Photo : VNA/CVN

La lutte anti-COVID-19 doit se poursuivre dans tout le pays. Nous devons continuer de nous montrer responsables car le Vietnam n’est pas encore parvenu à développer un vaccin, a-t-il martelé lors d’une réunion des membres permanents du gouvernement.

Il a chargé le ministère de la Santé de se coordonner avec ceux des Sciences et des Technologies et de la Défense d’évaluer la capacité de production nationale du vaccin et de prendre des mesures de soutien appropriées et en temps opportun.

Le chef du gouvernement a également demandé d’utiliser les fonds pour des essais cliniques aux bonnes fins et de manière efficace, invitant le ministère de la Santé à s’enquérir du savoir-faire des pays étrangers pour accélérer les essais cliniques vietnamiens sur des êtres humains. 

Le ministère de la Santé devrait apprendre l’expérience des pays du monde entier dans la conduite d’essais cliniques du vaccin anti-COVID-19 pour accélérer les tests du vaccin Nano Covax de Nanogen afin de le mettre bientôt en service, tout en recherchant des partenaires étrangers pour coopérer à la mise en œuvre des essais cliniques en trois phases s du vaccin produit dans le pays, a-t-il indiqué.

Sous la direction et la gestion étatique du ministère de la Santé, l’Université de médecine militaire du Vietnam se coordonnera avec l’Institut de biotechnologie de l’Académie des sciences et de la technologie du Vietnam et les agences compétentes pour construire un projet de développement d’un centre de recherche et de développement de vaccins pour la prévention et contrôle des maladies infectieuses humaines, y compris un laboratoire de biosécurité de niveau 3 ou 4.

Concernant l’achat de vaccins anti-COVID-19 dans d’autres pays, il a affirmé qu’un certain volume de vaccins est nécessaire pour protéger la santé de la population. Il a demandé au ministère de la Santé d’achever prochainement un projet visant à déterminer l’achat du vaccin d’un pays approprié et à rechercher d’autres fournisseurs.

Au milieu de l’évolution complexe de la pandémie dans le monde et la région, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a souligné que le renforcement de la vigilance est toujours la mesure la plus importante pour prévenir et contrôler la maladie.

Les gens du pays devraient suivre de près le message comportant 5K (en vietnamien) Khâu trang (masque facial) - Khu khuân (désinfection) - Khoang cach (distance) - Không tu tâp (pas de rassemblement) - Khai bao y tê (déclaration de santé) afin de vivre en toute sécurité avec le nouveau coronavirus dans une nouvelle normalité, a-t-il déclaré.

Pendant ce temps, les agences à tous les niveaux doivent empêcher que les violations des règles de quarantaine ne se reproduisent et les localités, en particulier les grandes villes, doivent améliorer les inspections de prévention et de contrôle de la pandémie. 

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hông Mi, l'alcool qui fait la fierté de Bac Hà

Les merveilles du Vietnam sont exposées en ligne Jeudi 21 janvier, à Hanoï, Google Arts & Culture a annoncé un projet intitulé ''Merveilles du Vietnam'', qui présente en ligne la beauté naturelle, les patrimoines matériels et immatériels du Vietnam reconnus par l'UNESCO.