27/07/2020 22:28
Le Premier ministre (PM) Nguyên Xuân Phuc a demandé lundi 27 juillet à la ville de Dà Nang (Centre) à appliquer la distanciation sociale pour au moins 14 jours à partir de mardi 28 juillet à 00h00.
>>Le bilan national s’établit à 420 cas confirmés
>>Le ministère de la Santé émet une annonce d’urgence

Le chef du gouvernement a donné cet ordre lors d’une réunion entre la permanence du gouvernement et le Comité national de pilotage pour la prévention et le contrôle de l’épidémie du nouveau coronavirus (COVID-19). Il a demandé de mettre en œuvre systématiquement les mesures de prévention et de lutte contre la propagation du virus à l’Hôpital C de Dà Nang, à l’Hôpital d’orthopédie et de réadaptation de Dà Nang, à l’Hôpital général de Dà Nang et dans les arrondissements de Liên Chiêu, Ngu Hành Son et Hai Châu, considérés comme les zones à haut risque.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc. Photo : VNA/CVN

Dà Nang applique la distanciation sociale dans l’ensemble de la ville à partir du 28 juilllet, à 00h00, conformément à la directive nº19/CT-TTg du Premier ministre, en date du 24 avril 2020, sur la poursuite des mesures de prévention et de lutte contre le Covid-19 dans la nouvelle situation.

Le président du Comité populaire municipal décidera des mesures à appliquer dans les zones épidémiques de la ville, dans l’esprit de la directive nº16/CT-TTg du Premier ministre, en date du 31 mars 2020, sur la mise en œuvre des mesures urgentes de prévention et de lutte contre le Covid-19.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a demandé de continuer de rehausser la vigilance en déployant des mesures énergiques, de ne pas se laisser surprendre sur le plan national et de faire tout le possible pour empêcher le virus de se propager à Dà Nang et à d’autres localités. Il a également invité les localités à poursuivre la réalisation du double objectif de développement socio-économique et de lutte contre l’épidémie, notant que la situation de l’investissement au Vietnam montre des signes d’embellie. Ces mises en garde ont été émises compte tenu de la réapparition de nouvelles contaminations locales au Vietnam et de l’évolution rapide du COVID-19 dans le monde.

Après 99 jours consécutifs sans nouvelle infection communautaire, le ministère de la Santé a annoncé dimanche 26 juillet deux nouvelles contaminations locales au coronavirus, portant à 420 le nombre de cas recencés au Vietnam. Il est trop trop pour conclure que les patients N 416, 418, 419 et 420 ont été contaminés à partir d’une même source, a indiqué lundi 27 juillet le ministre par intérim de la Santé, Nguyên Thanh Long, ajoutant qu’il s’agit d’une nouvelle souche du SARS-CoV-2.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les maquereaux séchés, la fierté de Dô Son

Promouvoir les points forts du tourisme à Hanoï La capitale continue de créer des produits touristiques attractifs, tout en améliorant la qualité de ses services afin d’anticiper ''la période dorée'' pour attirer les touristes, surtout à la fin de l'année.