13/11/2020 22:23
Le Premier ministre (PM) vietnamien Nguyên Xuân Phuc a appelé à des efforts conjoints des milieux d’affaires des pays membres de l’ASEAN pour construire une ASEAN résiliente avec un esprit de cohésion et de réactivité pour contrôler efficacement le COVID-19 et promouvoir la reprise post-pandémique.
>>Réunion du Réseau d’experts sur l'entrepreneuriat inclusif pour l'ASEAN
>>ASEAN Post : le Vietnam, un leader efficace de l’ASEAN

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc serre la main à un participant étranger du Sommet du commerce et de l'investissement de l'ASEAN 2020 à Hanoï, le 13 novembre.
Photo : VNA/CVN

S’adressant au Sommet du commerce et de l’investissement de l’ASEAN 2020  (ASEAN BIS) 2020 tenu en ligne vendredi 13 novembre, le chef du gouvernement vietnamien Nguyên Xuân Phuc a souligné que la pandémie actuelle de COVID-19 posait un défi sans précédent pour les personnes et les économies du monde entier.

Cela a déjà déclenché une récession économique, entravant le commerce mondial, effondrant les chaînes d’approvisionnement, entravant les déplacements des personnes et obligeant un grand nombre d’entreprises à fermer, a-t-il indiqué.

En cinq décennies, l’ASEAN est devenue une communauté économique dynamique et innovante avec une population de plus de 630 millions d’habitants et un PIB total de plus de 3,1 billions d'USD, devenant ainsi la 5e plus grande économie du monde, a-t-il déclaré.

Le dirigeant vietnamien a attribué ces réalisations aux contributions des communautés d’affaires de la région, des grandes entreprises aux micro, petites et moyennes entreprises, en passant par les jeunes entreprises, les start-up et les entreprises détenues par des femmes.

Outre des mécanismes de coopération régionale efficaces tels que le Conseil consultatif des entreprises de l’ASEAN (ASEAN BAC) et le Conseil des entreprises de l’Asie de l’Est (EABC), les entreprises de la région ont coopéré étroitement pour faire des recommandations importantes et pratiques avec des idées innovantes aux dirigeants de l’ASEAN et de l’ASEAN+3.

En tant que président de l’ASEAN en 2020, le Vietnam a lancé de nombreuses initiatives et travaillé en étroite collaboration avec d’autres membres et partenaires pour contrôler le COVID-19 et mettre en œuvre un plan global de reprise axé sur la facilitation du voyage des experts, des gestionnaires et des investisseurs, garantissant les opérations d’approvisionnement et les chaînes de distribution, en favorisant la reprise de la production, en créant des emplois et en supprimant toutes les difficultés auxquelles sont confrontées les entreprises, a-t-il souligné.

Selon une prévision du Fonds monétaire international (FMI) publiée en octobre, le Vietnam est en bonne santé et devrait afficher une croissance de 2 à 3% cette année, a-t-il déclaré, notant que le pays s’efforce également d’attirer plus d’investisseurs régionaux et mondiaux.

Le Vietnam s’engage à coopérer avec les autres pays membres de l’ASEAN et les partenaires du bloc pour continuer à offrir des programmes de soutien aux entreprises de la région, en particulier dans les domaines de la transformation numérique et de l’environnement, de la société et de la gouvernance d’entreprise (ESG), et profiter pleinement des nouvelles opportunités de la délocalisation des chaînes d’approvisionnement et des flux d’investissements mondiaux vers l’ASEAN, a-t-il affirmé.

S’adressant au sommet, le président de la Chambre de commerce et d’industrie du Vietnam (VCCI) Vu Tiên Lôc a suggéré aux gouvernements de se concentrer sur des mesures visant à soutenir les micro, petites et moyennes entreprises ainsi que les jeunes entrepreneurs, les entreprises appartenant à des femmes et les start-up, qui ont généré des moyens de subsistance pour des centaines de millions de personnes dans la région tout en étant les plus touchées par le coronavirus.

Une attention urgente devrait être accordée au soutien des domaines à fort potentiel de développement mais connaissant des difficultés temporaires, tels que l’aviation, le tourisme, l’hôtellerie et la restauration, qui pourraient connaître un fort développement après la pandémie, a-t-il exhorté.

Il a exprimé le souhait de la communauté d’affaires que toute la région de l’ASEAN travaille ensemble pour promouvoir l’intégration, renforcer la connectivité de l’ASEAN et le dialogue sur le développement, même dans le contexte d’une pandémie, afin que le bloc puisse être au cœur de l’économie régionale.

La VCCI et l’ASEAN BAC ont récemment lancé une initiative visant à mettre en place le réseau d’entrepreneuriat de l’ASEAN, afin de promouvoir les liens dans les communautés de start-up de la région, a-t-il fait savoir, tout en exprimant son espoir que les dirigeants de l’ASEAN, les communautés d’affaires et les partenaires de dialogue du bloc soutiendront et promouvoir ces efforts.

La sous-secrétaire générale et directrice du Bureau régional du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) pour l’Asie et le Pacifique, Kanni Widnaraja, a fait l’éloge du rôle du Vietnam en tant que président de l’ASEAN, ajoutant que l’ASEAN BIS doit introduire des politiques d’investissement permettant à chaque pays de surmonter les conséquences de la pandémie et se redresser à sa manière.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hông Mi, l'alcool qui fait la fierté de Bac Hà

La Russie lève les restrictions de voyage pour le Vietnam, la Finlande, le Qatar et l’Inde Le Premier ministre russe Mikhaïl Vladimirovitch Michoustine a signé le 25 janvier un décret selon lequel la Russie lève les restrictions à l’entrée sur son sol pour les citoyens de la Finlande, du Vietnam, de l’Inde et du Qatar à partir du 27 janvier.