24/04/2019 10:45
Le plan de paix israélo-palestinien promis par Donald Trump sera dévoilé après le ramadan, qui prend fin autour du 4 juin, a annoncé mardi 23 avril le conseiller de la Maison Blanche Jared Kushner, en mettant l'accent sur un plan de développement plus large pour le Donald Trump.

>>À défaut de dialogue direct, la Maison Blanche répond aux Palestiniens sur Twitter
>>La Jordanie exhorte les États-Unis et la communauté internationale à promouvoir le processus de paix israélo-palestinien
 

Le conseiller du président Trump, et mari de sa fille, Jared Kushner, le 23 avril à New York, lors d'une conférence organisée par le magazine Time.
Photo: AFP/VNA/CVN

L'influent gendre du président des États-Unis, chargé depuis deux ans par le milliardaire républicain de rédiger "l'accord ultime" pour mettre fin à l'inextricable conflit entre Israéliens et Palestiniens, a expliqué qu'il était sur le point de rendre public ce plan fin 2018 quand Israël a annoncé des élections anticipées, qui se sont déroulées début avril.

À présent, le Premier ministre Benjamin Netanyahu, qui a eu "une grande victoire", "est en pleine formation de sa coalition" et "quand il aura fini nous serons probablement en plein ramadan", a-t-il relevé lors d'une conférence organisée par le magazine Time à New York. "Nous allons attendre jusqu'à la fin du ramadan et ensuite nous publierons notre plan", a-t-il ajouté.

Donald Trump a promis de réussir sur ce sujet où tous ses prédécesseurs ont échoué, et il a confié cette lourde tâche à Jared Kushner, 38 ans, à la tête d'une petite équipe réputée très proche de l'
État hébreu, avec son bras droit Jason Greenblatt et l'ambassadeur des États-Unis à Jérusalem David Friedman.

Sans expérience diplomatique au départ, le gendre du président est parvenu jusqu'ici à garder le secret sur le contenu de son plan, que les dirigeants palestiniens ont toutefois rejeté avant même sa publication, déniant au président américain tout statut de médiateur depuis qu'il a unilatéralement reconnu Jérusalem comme capitale d'Israël.


AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Universités francophones d'Asie-Pacifique au rendez-vous à Hô Chi Minh-Ville

Les maisons d'hôtes à Sa Pa attirent de plus en plus de visiteurs Afin de décharger le trop-plein de visiteurs du bourg de Sa Pa et d’améliorer les moyens de subsistance de la population locale, la province de Lào Cai (Nord) se concentre sur le développement de l’agritourisme.