29/06/2020 18:26
Au premier semestre de l’année, le Produit intérieur brut (PIB) national n’atteint que 1,81%, la plus faible croissance depuis 2011, a déclaré à la presse lundi matin 29 juin à Hanoï, Nguyên Thi Huong, cheffe adjointe de l’Office général des statistiques (OGS).
>>Le Vietnam informe l'UE de sa ratification d'accords bilatéraux
>>Les entreprises s’adaptent à la crise

Conférence de presse pour publier les données statistiques du développement socio-économique au 2e trimestre.  Photo : VNA/CVN

Au deuxième trimestre, le PIB national a progressé seulement de 0,36% par rapport à la même période de l’année dernière. Il s’agit de la hausse la plus basse de ces dix dernières années, a-t-elle indiqué, ajoutant que ce résultat s’explique par les impacts de l’épidémie de COVID-19.

Entre janvier et juin, le secteur agro-sylvicole et des produits aquatiques a enregistré une augmentation de 1,19% en glissement annuel, contribuant pour 11,89% à la croissance du PIB ; celui de l’industrie et de la construction, de 2,98% et 73,14%; celui des services, de 0,57% et 14,97%, a-t-elle précisé.

Cette faible hausse du secteur agro-sylvicole et des produits aquatiques est due aux impacts du changement climatique, de la peste porcine africaine et de l’épidémie de COVID-19, a-t-elle expliqué.

Concernant la structure de l’économie vietnamienne au premier semestre, le secteur agro-sylvicole et des produits aquatiques a représenté 14,16% du PIB national, celui de l’industrie et de la construction, 33,44%, celui des services, 42,04%.

La cheffe adjointe de l’Office général des statistiques (OGS), Nguyên Thi Huong, a déclaré que dans le contexte d’évolution complexe de l’épidémie de COVID-19, affectant négativement tous les secteurs socio-économiques, l'ensemble du système politique, le gouvernement et le Premier ministre ont donné la priorité à la prévention épidémique, au sacrifice des avantages économiques pour assurer la vie et la santé des populations.

Il s'agit d'une base solide qui permettra à l'économie nationale de continuer à croître.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité de la course de chevaux de Bac Hà à Lào Cai

Un champ d’ananas pour affoler son compteur de Hormis les cavernes Mua ou Tam Côc - Bich Dông, la province de Ninh Binh abrite également une nouvelle destination attirant les visiteurs. Il s’agit d’un champ d’ananas dans la ville de Tam Diêp.