09/12/2018 10:43
Nous vous présentons un poème en français de Trân Thuong Ba.


Le piano
Chantait toujours.

L’homme
Devant lui
Se plaignait
De son amour

En murmurant
La Rêverie
De Schumann

Et fredonnant
Les valses
De Brahms.

Trân Thuong Ba/CVN
 
Dương cầm

Dương cầm
dìu dắt miên man

Anh ngồi
trước phím
thở than
tình buồn

Thầm thì
bản Mộng
Schumann

Ngân nga
Luân vũ
nhạc Brahms đắm lòng.

 
Traduit par Tôn Nu Câm Ban/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Les autres articles
Espace francophone
Les feuilles de lotus, une source d’inspiration infinie pour un jeune peintre