20/09/2020 12:00
Si les spaghettis sont un plat typique de l’art culinaire italien et que le Japon est réputé pour ses nouilles Udon, les Vietnamiens sont éminemment fiers de leur pho, qui a franchi les frontières nationales pour trouver sa place dans le spectre gastronomique de nombreux pays à travers la planète.
>>Le pho parmi les plats servis dans un bol les plus délicieux au monde
>>Le pho se classe 20e des "500 meilleures expériences culinaires dans le monde"
>>Phở gà


Le pho, cette soupe de nouilles à la viande de bœuf ou de poulet, est un plat original et très populaire au Vietnam. Les principaux ingrédients sont les vermicelles de riz, le bouillon mijoté à partir d’os de bœuf ou de poulet et la viande. Le tout est accompagné d’un peu de poivre, de citron, d’oignon émincé et de menthe.

La douce saveur du bouillon provient de la longue cuisson des os qui dure des heures. Sa limpidité et son parfum créés par les thao qua (amomumtsao-ko) et le quê chi (cannelle), le léger piquant du gingembre, les émincés posés délicatement sur les nouilles de riz soigneusement préparées et trempées au préalable dans le bouillon, les feuilles mauves de la menthe... Un rituel hissé au rang d’art chez les meilleurs restaurateurs et un legs ô combien précieux de nos ancêtres, où finesse et harmonie sont les maîtres-mots.

Alors que le pho de bœuf révèle aux papilles un goût impressionnant avec ses très fines tranches de viande grasse et parfumée, le pho de poulet surprend les convives par sa saveur légère. En voici la recette :

Ingrédients

- 400 g de nouilles de riz ou bánh pho
- 1 poulet jaune
- 1 kg d’os de porc
- 1 gros morceau de gingembre émincé
- 3 gros oignons coupés en deux en longueur
- 1 gros oignon émincé
- 4 anis étoilés
- 1 bâton de cannelle
- Poivre fraîchement moulu
- Gros sel
- Nuoc mam (saumure de poisson)

* Accompagnement

- Ciboulette
- Coriandre
- Ail et piment hachés
- Citron vert.

Préparation

- Laver le poulet et les os de porc. Faire saupoudrer le poulet de sel (une cuillère) et quelques tranches de gingembre. Laisser de côté pendant 20 minutes.

- Dans une grande casserole, faire bouillir les os pendant 10 minutes. Jeter l’eau de la première cuisson et nettoyer à nouveau les os.

- Mettre les os et le poulet dans la casserole et la remplir d’eau froide. Cuire à feu vif jusqu’à ce que l’eau bouille, réduire le feu et cuire pendant 15 minutes.

- Utiliser une poêle pour faire dorer les oignons coupés en deux, le gingembre, la cannelle, l’anis étoilé.

- Une fois le poulet bien cuit, le retirer du bouillon. Laisser refroidir. Continuer à faire bouillir la soupe à feu doux pendant trois ou quatre heures. Puis y ajouter les oignons, l’anis étoilé, le gingembre, la cannelle.

- Hacher la ciboulette, la coriandre.

- Désosser le poulet. Puis trancher la chair à l’aide d’un couteau.

- Répartir les nouilles de riz dans un bol, y mettre des morceaux de poulet, la ciboulette, la coriandre, l’oignon haché. Puis verser quelques louches de bouillon chaud. Ajouter une cuillère à café de nuoc mam pour mettre en valeur le parfum de la soupe.

- Servir chaud avec l’ail et le piment émincés.
Régalez-vous bien !
Réalisé par Thu Hà/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gâteau phu thê, une friandise rustique irrésistible

La Dans un contexte de déplacements limités et de sentiment d’insécurité, les mini-voyages à proximité du domicile sont en plein essor dans le monde entier y compris au Vietnam.