12/02/2020 18:30
Des Thaïlandais ont mobilisé des fonds pour soutenir les victimes d’une tuerie perpétrée par un soldat dans la province du nord-est de Nakhon Ratchasima le week-end dernier, qui a fait 30 morts, dont l’assassin et 58 blessés.

>>Recueillement en Thaïlande pour les 29 personnes abattues par un soldat
>>Thaïlande : un soldat abattu après une tuerie dans un centre commercial
 

Des policiers thaïlandais à proximité des lieux de la fusillade dans la province  de Nakhon Ratchasima (Nord-Est de la Thaïlande), le 9 février.
Photo : AFP/VNA/CVN


Le gouverneur de Nakhon Ratchasima, Wichian Chantharanothai, a déclaré que les dons publics s'élevaient à 23,2 millions de bahts, soit environ 770.000 USD jusqu’au matin du 11 février.

La somme mobilisée sera fournie aux familles des victimes tuées lors de cette fusillade.

Les autorités fourniraient 300.000 bahts aux familles de chaque victime à titre d'aide initiale, a déclaré le gouverneur.

La fusillade a duré de 15h30  8 février au matin du 9 février.

Le sergent Jakrapanth Thomma, 32 ans, a tué 29 personnes au Centre commercial Terminal 21 avant d’être abattu dimanche matin 9 février par des commandos.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

COVID-19 : les entreprises touristiques renforcent la sécurité Face à la situation compliquée de l'épidémie de COVID-19, le Service du tourisme de Hanoï a ordonné aux unités, aux entreprises, aux organisations et aux particuliers de renforcer les mesures de sécurité dans la lutte et la prévention de la pandémie ; d’estimer les effets de cette épidémie sur le secteur du tourisme.