18/10/2017 14:56
>>Le pétrole recule en Asie
>>Prix du diesel à la pompe : une hausse des taxes de 10% dès 2018

Le prix du baril de pétrole coté à New York est resté quasiment stable mardi 17 octobre, les investisseurs attendant de voir quelles conséquences peut avoir le regain de tension en Irak sur le marché mondial d'or noir. Le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en novembre, référence américaine du brut, a gagné un cent pour clôturer à 51,88 dollars sur le New York Mercantile Exchange. Les troupes gouvernementales irakiennes ont repris mardi 17 octobre cinq des six champs pétroliers de la province de Kirkouk après le retrait des forces kurdes, qui s'y étaient installées en 2014 dans la foulée de la percée fulgurante du groupe terroriste autoproclamé État islamique (EI/Daech) face à des troupes irakiennes alors en pleine débandade. Bagdad récupère ainsi une production potentielle de plus de 400.000 barils par jour ainsi que le siège de la compagnie nationale (North Oil Company), basé à Kirkouk.

APS/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vietnam - France: une coopération chaque jour plus florissante