04/12/2018 11:58

>>Le Brent ouvre la semaine à plus de 61 dollars à Londres
>>Le pétrole hésitant en Asie après un bref rebond

Les cours pétroliers continuaient de monter mardi 4 décembre en Asie sous l'effet combiné de la trêve commerciale entre Washington et Pékin et des perspectives de réduction de l'offre mondiale. Vers 02h15 GMT, le baril de "light sweet crude"(WTI), référence américaine du brut, pour livraison en janvier, progressait de 48 cents à 53,43 dollars dans les échanges électroniques en Asie. Le baril de Brent, référence européenne, pour livraison en février, gagnait 41 cents à 62,10 dollars. "La reprise des marchés d'actions et le recul du dollar consécutifs à la détente sur le front de la guerre commerciale ont apporté un coup de fouet à toute une série de matières premières", a constaté Stephen Innes, analyste chez Oanda. "Mais les investisseurs se focalisent surtout sur les perspectives de réduction de la production qui rééquilibreraient le marché en 2019". Les cours, qui avaient été plombés par les craintes de chute de la demande due aux tensions commerciales entre les deux premières économies mondiales, ont repris du poil de la bête quand Donald Trump et Xi Jinping ont décidé d'une trêve lors du sommet du G20 à Buenos Aires. Alors que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et ses partenaires, dont la Russie, se réunissent à Vienne jeudi 6 et vendredi 7 décembre, Moscou et Ryadh se sont mis d'accord pour prolonger leur accord de limitation des extractions après la fin de l'année. "Ce fut le gros catalyseur", a ajouté M. Innes, soulignant aussi que les marchés avaient été portés par l'annonce par la province canadienne d'Alberta d'une réduction quotidienne de 325.000 barils par jour de sa production.


APS/VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Universités francophones d'Asie-Pacifique au rendez-vous à Hô Chi Minh-Ville

Le jardin Ave Maria et la magnifique cathédrale de Bùi Chu attirent les touristes Le jardin Ave Maria et la cathédrale Notre-Dame-Reine-du-Rosaire de Bùi Chu âgée de 135 ans, sont devenus depuis longtemps une destination attrayante pour de nombreux touristes vietnamiens et étrangers.