16/12/2015 14:37
Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse en Asie mercredi 16 décembre en raison de nouvelles inquiétudes quant au déséquilibre entre l'offre et la demande et dans l'attente d'une décision américaine sur les taux d'intérêt.
>>Le pétrole à la baisse en Asie

La plateforme Polar pioneer de Shell au large de l'Alaska.
Photo : AFP/VNA/CVN

Après un rebond technique tardif à New York, le cours du baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en janvier cédait 43 cents à 36,92 dollars dans les échanges électroniques en Asie.

Le baril de Brent, référence européenne du brut, également pour livraison en janvier, reculait de 33 cents à 38,12 dollars.

"Les marchés devraient rester prudents avant la réunion de la Réserve fédérale, même s'il y a un consensus écrasant sur le fait que la Fed relèvera ses taux d'intérêt", a déclaré Bernard Aw, analyste chez IG à Singapour.

Outre le verdict de la Fed attendu à 19h00 GMT, la Fed divulguera aussi de nouvelles prévisions économiques sur la croissance, l'inflation et le taux de chômage.

Un probable relèvement des taux américains, tel qu'anticipé par les investisseurs, serait de nature à faire baisser les cours qui se sont effondrés depuis juin 2014, quand le baril se négociait au-delà de 100 dollars.

Un renforcement du billet vert pèserait sur les cours du pétrole qui sont libellés en dollar, en rendant l'or noir plus onéreux pour les investisseurs munis d'autres devises et en plombant la demande.

Les cours sont actuellement pénalisés par le refus de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) de réduire leur production, le ralentissement économique mondial et la perspective d'une arrivée du brut iranien sur le marché.

L'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a formellement refermé mardi le dossier concernant les tentatives de l'Iran de se doter de l'arme atomique dans les années 2000, ouvrant la voie à une mise en oeuvre prochaine de l'accord nucléaire historique conclu en juillet.

Puissance pétrolière et gazière, l'Iran doit bénéficier d'une levée des sanctions internationales qui brident son économie. Cette levée pourra intervenir après que l'AIEA aura formellement constaté le respect par Téhéran de tous ses engagements préliminaires.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un plan quadriennal pour élargir le public francophone

Sixième conférence sur la coopération touristique Vietnam - Taïwan (Chine) La 6e Conférence sur la coopération Vietnam - Taïwan (Chine) dans le tourisme a été organisée le 23 novembre dans la ville de Ha Long, province septentrionale de Quang Ninh.