17/09/2016 09:55
Le tourisme maritime devient un secteur important du Vietnam. La raison est simple : le pays possède une façade littorale qui s’étire sur plus de 3.200 km, sans compter ses quelque 3.000 îles et îlots. Mais la qualité des services et du personnel de l’industrie sans fumée n’est pas à la hauteur des atouts du pays.

>>Les politiques de développement touristique du Vietnam appréciées
>>Le tourisme vietnamien à la fête
 

Le tourisme maritime devient un secteur important du Vietnam.
Photo : Vân Anh/CVN


Le rapport 2013 du Forum économique mondial sur la compétitivité dans le voyage et le tourisme a classé le Vietnam au 80e rang sur les 140 pays soumis à cette vaste enquête. Cette position n’a pas évolué depuis 2011. Cela démontre que malgré les potentiels touristiques et les efforts du pays, plusieurs problèmes persistent, notamment en termes d'infrastructures, d’environnement, de sécurité sanitaire des aliments et, surtout, de qualité des services et du personnel.

Selon l’examen de l’Organisation internationale du travail (OIT), en 2015, le tourisme vietnamien a généré environ 330.000 milliards de dôngs de chiffre d’affaires (soit 15 milliards de dollars), représentant 7,7% du PIB.

Ce secteur a déjà créé 1,8 million d’emplois, dont seulement 40% précédés ou suivis d’une formation professionnelle. Ce qui fait que le personnel ne répond pas suffisamment aux exigences des touristes en termes de professionnalisme, de qualité de gestion et de respect des normes des services dispensés.

Conscient de cet épineux problème, le gouvernement a donné des mesures dans la Stratégie de développement du tourisme du Vietnam d’ici 2020 et sa vision pour 2030.

Il s'agit en particulier de la formation et du développement des ressources humaines. D’un côté, il faut se concentrer sur l’amélioration de la qualité ainsi que des normes de la formation au Vietnam pour rattraper le retard par rapport aux autres pays du monde. De l’autre, le gouvernement encourage la formation sur place. Ce qui signifie que les entreprises doivent organiser la formation de leurs employés en fonction de leurs besoins. L’objectif est de donner envie aux vacanciers de revenir en voyage dans le pays.

 

       Diêu Thúy/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vietnam - France: une coopération chaque jour plus florissante

Quang Nam: Hôi An parmi les villes les plus attractives au monde Le magazine Travel and Leisure vient de publier un classement des 15 villes les plus attractives au monde comportant à la 8e place la vieille ville de Hôi An, dans la province de Quang Nam (Centre).