06/09/2018 21:32
>>Washington envoie des avions de chasse protéger ses conseillers en Syrie
>>Les États-Unis revendiquent une rare opération au sol fatale à un membre de l'EI

Le département de la défense américain envisage de fermer des postes militaires avancés dans quatre pays africains, dont la Libye et la Tunisie, dans le cadre d’un nouveau plan prévoyant un retrait de la majeure partie des forces spéciales déployés au Niger, a rapporté le New York Times. Le plan, s’il est approuvé par le chef du Pentagone James Mattis, devrait se solder également par la fermeture des postes militaires américains au Kenya et au Cameroun, selon le quotidien qui cite trois responsables du Pentagone sous couvert de l’anonymat. Ces changements interviendraient dans le cadre d’une nouvelle stratégie de défense. Le plan a été dicté dans le cadre d’une nouvelle stratégie de redéploiement en Afrique, dévoilée en janvier, dans le sillage de l’embuscade à Tongo. Tongo qui a coûté la vie à quatre soldats américains en octobre 2017. Il engendrerait une réaffectation des centaines de soldats déployés en Afrique et aura comme conséquence d’affecter les partenariats militaires déjà établis. Il pourrait aussi priver les forces locales de certains équipements militaires américains les plus avancés.
APS/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Phu Quôc a accueilli plus de 4,7 millions de visiteurs depuis 2015 Depuis 2015, le district insulaire de Phu Quôc (province de Kiên Giang, Sud) a reçu plus de 4,7 millions de visiteurs, dont 20,5% d’étrangers. Les recettes touristiques ont connu en moyenne une hausse annuelle de 42,5%.