11/05/2021 11:40
Le Parti communiste allemand (DKP) a publié le 10 mai une déclaration soutenant le procès historique de Mme Trân Tô Nga contre 14 multinationales de l’agrochimie.
Dans la déclaration envoyée à l'ambassade du Vietnam en Allemagne et au bureau de l’Agence vietnamienne d’Information (VNA) à Berlin, le Parti communiste allemand a affirmé sa profonde solidarité avec Mme Trân Tô Nga et toutes les victimes vietnamiennes de l'agent orange.

Mme Trân Tô Nga. Photo : CTV/CVN

Rappelant que le 10 mai, un tribunal à Paris s’était dit incompétent de traiter le dossier de la septuagénaire franco-vietnamienne Trân Tô Nga contre 14 firmes dont Dow Chemical Corporation et Bayer (Monsanto), le DKP a estimé que que cette décision négligeait une fois de plus des millions de Vietnamiens qui souffrent encore des lourdes conséquences de la guerre chimique menée par l'armée américaine pendant la guerre du Vietnam. 

Le DKP a souligné qu’il continuerait à fournir des informations sur les auteurs des souffrances au peuple vietnamien. La déclaration du DKP montre la préoccupation commune des communistes allemands envers les victimes de l'agent orange/dioxine du Vietnam, ainsi que la solidarité internationale des communistes.
 
VNA/CVN
 

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le photographe Lâm Duc Hiên, la mémoire du Mékong

Cà Mau recherche des solutions pour un nouveau développement  Comme de nombreuses autres localités du pays, la province de Cà Mau est confrontée à de nombreuses difficultés dans le tourisme, en raison du COVID-19.