23/12/2019 12:10
L’Association de la transformation et de l’exportation de noix de cajou du Vietnam et les premières entreprises opérationnelles dans ce domaine vont coopérer dans l’amélioration de la qualité des produits pour exporter quatre milliards de dollars de noix de cajou.
>>Les États-Unis, toujours premier débouché de la noix de cajou du Vietnam
>>Le Vietnam exporte 47.000 tonnes de noix de cajou en août
>>Près de 240.000 tonnes de noix de cajou exportées en sept mois


Les exportations de noix de cajou vont atteindre environ 450.000 tonnes en raison de la demande mondiale croissante en 2019.
Photo : Dinh Huê/VNA/CVN

En 2019, le secteur de noix de cajou importe plus de 1,5 million de tonnes de noix de cajou brute, notamment des pays africains, soit une hausse de 27,5% en quantité et une baisse de 29,7% en prix. Cette année voit aussi la naissance de grands groupes et compagnies.

En 2019, chaque mois, environ 34.000 tonnes de noix de cajou sont exportés. Selon les prévisions, les exportations de noix de cajou vont atteindre environ 450.000 tonnes en raison de la demande mondiale croissante d’ici à la fin de l’année.

Le Vietnam reste le premier exportateur mondial de noix de cajou en dix ans consécutifs. Le pays a transformé 391.000 tonnes de noix de cajou et a réalisé un chiffre d’affaire à l’export de plus de 3,5 milliards de dollars en 2018, selon l’Association de la transformation et de l’exportation de noix de cajou du Vietnam. Le pays importe chaque année environ un milliard de dollars de noix de cajou brute.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

La pagode Bút Tháp, chef-d’œuvre d’architecture Dans le petit village de Dinh Tô, à 25 km au nord-est de Hanoï, se trouve un des plus vieux lieux de culte bouddhiste du Vietnam : la pagode Bút Tháp, littéralement la pagode de la Tour du pinceau. Véritable bijou architectural, sa visite s’impose.