22/05/2018 15:56
Le patron de Facebook, Mark Zuckerberg, est attendu mardi 22 mai au Parlement européen à Bruxelles pour s'expliquer sur les lacunes du réseau social dans la protection des données de ses utilisateurs, illustrées par le scandale Cambridge Analytica.
>>Facebook se réorganise mais Zuckerberg reste en place
>>Facebook: bond des résultats et nombre d'utilisateurs en hausse
>>Mark Zuckerberg défend le modèle Facebook, ouvert à une régulation
>>Facebook : Zuckerberg fait son mea-culpa devant le Congrès

Mark Zuckerberg, le 1er mai, à San Jose (Californie).
Photo: AFP/VNA/CVN
Son audition en fin d'après-midi mardi 22 mai par les chefs des groupes politiques de l'assemblée, initialement prévue à huis clos, sera finalement diffusée en direct sur internet.

Le président du Parlement européen, Antonio Tajani, a annoncé lundi 21 mai que M. Zuckerberg avait accepté que son intervention soit retransmise "live" sur le web, à la suite de la vive pression d'infuents eurodéputés.

À trois jours de l'entrée en vigueur vendredi 18 mai d'une législation européenne visant à mieux protéger les données personnelles des Européens, certains avaient exhorté M. Zuckerberg à rendre des comptes publiquement, comme il l'avait longuement fait le mois dernier devant les parlementaires américains.

Ces derniers avaient soumis le jeune milliardaire américain à une série de questions pour comprendre comment la firme Cambridge Analytica avait pu exploiter à leur insu les données de dizaines de millions d'utilisateurs de Facebook, pour une utilisation à des fins politiques. "Il y a plus d'utilisateurs de Facebook dans l'UE qu'aux États-Unis et les Européens méritent de savoir comment leurs données sont traitées", avait de son côté plaidé la commissaire européenne à la Justice, Vera Jourova.

Selon des chiffres communiqués par Facebook à la Commission européenne, les données de "jusqu'à 2,7 millions" d'Européens ont pu être transmises de "manière inappropriée" à la firme Cambridge Analytica, impliquée dans la campagne présidentielle de Donald Trump.

Mardi 22 mai, M. Zuckerberg doit d'abord avoir une rencontre bilatérale à Bruxelles avec M. Tajani d'une demie-heure en fin d'après-midi (à 16h00 GMT), suivie d'une audition d'un peu plus d'une heure retransmise en direct avec les chefs des groupes politiques du Parlement européen, puis d'une conférence de presse de M. Tajani.

Le lendemain de sa visite à Bruxelles, M. Zuckerberg doit faire partie de la cinquantaine de dirigeants de grandes entreprises du numérique reçus à Paris par le président français Emmanuel Macron.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un mois destiné aux artistes français au Vietnam

Tourisme durable au Parc national de Tràm Chim Avec sa forêt et ses paysages remarquables, le Parc national de Tràm Chim, province de Dông Thap (delta du Mékong), a été classé 2000e site Ramsar parmi les zones humides du monde et 4e site Ramsar du Vietnam.