13/10/2018 15:28
Le pasteur américain Andrew Brunson, remis en liberté vendredi 12 octobre en Turquie, s'est envolé pour l'Allemagne d'où il rejoindra ensuite les États-Unis, a annoncé son avocat turc.

>>Les problèmes entre la Turquie et les États-Unis peuvent être résolus
>>La Turquie cherche à rassurer, Washington menace des sanctions
>>Les États-Unis ne lèveront pas les taxes sur l'acier et l'aluminium turcs même si le pasteur Brunson est libéré
 

Le pasteur américain Andrew Brunson escoté par des policiers à sa résidence à Izmir, le 25 juillet. Photo: AFP/VNA/CVN


Le pasteur, dont la détention puis l'assignation à résidence en Turquie ont suscité une grave crise entre Ankara et Washington, a embarqué dans un avion militaire américain à l'aéroport Adna Menderes d'Izmir, avec pour première destination la base américaine de Ramstein, en Allemagne, a indiqué à l'AFP l'avocat, Cem Halavurt.
 

Les médias n'ont pas été autorisés à accompagner le pasteur Brunson à l'intérieur de l'aéroport d'Izmir, grande ville de l'ouest de la Turquie, mais l'avaient vu arriver sur place auparavant avec sa femme Norine, saluant les reporters alors qu'ils étaient entourés par des agents de sécurité.
 

L'agence d'État turque Anadolu a confirmé vendredi soir qu'Andrew Brunson s'était envolé pour l'Allemagne où, a-t-elle précisé, le pasteur devrait passer deux jours avant de retourner chez lui aux Etats-Unis.
 

Il sera reçu "probablement samedi" dans le Bureau ovale, a annoncé Donald Trump.


AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’enseignement de français aux écoles supérieures au Vietnam