30/06/2021 23:00
Vacciné, guéri ou testé négatif au COVID-19, il faudra à partir du 1er juillet montrer patte blanche pour franchir les frontières européennes, en utilisant le nouveau "pass sanitaire" désormais indispensable pour voyager dans 33 pays du Vieux continent.

>>Infections, débat sur le passeport vaccinal : les croisiéristes déjà en difficulté
>>L'Allemagne lance le certificat de vaccination numérique "CovPass"
 

Un passeport européen et un écran de téléphone qui affiche le pass sanitaire nécessaire pour voyager dans les pays européens, le 29 juin.
Photo : AFP/VNA/CVN


Disponible aux formats papier et numérique, ce précieux sésame prend la forme d'un QR Code qui pourra être vérifié par les compagnies de transport (avion, train, bateau) et la police.

Ce certificat comprend des données d'identification (nom, date de naissance) et surtout les informations relatives à la vaccination (type de vaccin, nombre de doses reçues, date d'injection), ou au dépistage (date et type de test, résultat négatif ou positif).

Si l'outil sera le même dans les 27 
États membres de l'Union européenne et six autres pays voisins (Andorre, Islande, Liechtenstein, Monaco, Norvège et Suisse), les règles d'entrée et de sortie varient selon les destinations.

Ainsi, pour entrer en France depuis un pays européen, il faut actuellement justifier soit d'un schéma vaccinal complet (deux semaines après la dernière injection, ou quatre pour le vaccin Janssen), soit d'un test PCR ou antigénique négatif de moins de 72 heures.

Un délai parfois ramené à 48 heures dans d'autres pays, où un test positif récent (souvent de moins de six mois) peut aussi être accepté comme preuve de rétablissement après une infection.

En France, où un "pass sanitaire" national est disponible depuis le 9 juin, les autorités conseillent d'utiliser la nouvelle version "au format européen", qui permettra également d'accéder aux événements sportifs et culturels de plus de 1.000 personnes.

Les utilisateurs de l'application TousAntiCovid (téléchargée par 21 millions de Français selon le gouvernement) qui ont déjà récupéré leur QR Code n'ont "rien à faire", car celui-ci sera "mis à jour automatiquement".

Pour les autres pays qui ne seraient "pas encore prêts" à délivrer les nouveaux certificats, une "période de transition" de six semaines (jusqu'au 12 août) est prévue, durant laquelle d'autres documents comme un "certificat de vaccination au format papier" pourront encore être présentés aux frontières.

 

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Des maquettes miniatures reflètent les spécificités de la culture vietnamienne

Quand le tourisme sauve l’identité culturelle Pour les Co Tu de Hoà Vang, un district montagneux rattaché à la ville de Dà Nang (Centre), Dinh Van Nhu est un pionnier. Il a en effet été le tout premier habitant de cette ethnie minoritaire à transformer sa demeure en maison d’hôtes, un modèle d’hébergement chez l’habitant particulièrement prisé des touristes.